Avant de se plonger dans sa stratégie et ses objectifs de la nouvelle année à venir, je trouve important de prendre un moment pour célébrer ce qui est, et de ressentir de la gratitude pour ce qui a été accompli jusqu’ici.

Faire un bilan 2017, une pause, prendre du recul par rapport à son activité, se reposer et se ressourcer, et le meilleur moyen de démarrer 2018 pleine d’énergie et de clarté.

Voici donc 17 choses dont je veux me souvenir et que je veux te partager, concernant 2017 :

 

#1 En 2017, Creators for Good a doublé son impact !!

Ces 12 derniers mois, j’ai accompagné deux fois plus d’entrepreneurs durables que je ne l’ai fait en 2016. Tout ça en travaillant tout autant (voir peut-être un peu moins).

#2 Le succès n’arrive pas par accident

Je n’ai pas doublé mon impact « par chance ». C’était planifié depuis le 1er janvier 2017, et je me suis assurée de mettre en place la bonne stratégie pour atteindre cet objectif.

#3 Etre extrêmement précis au moment de définir ses objectifs est le premier pas pour attirer les bonnes opportunités

Trop de personnes ne définissent pas des objectifs ambitieux parce qu’elles ne sont pas certaines de savoir comment les atteindre, ou parce qu’elles ont peur d’être déçues si elles ne les atteignent pas. Alors qu’en fait, être extrêmement précis et définir exactement ce que tu veux atteindre est le premier pas pour le rendre possible. Plus de détails sur ce sujet ici ;)

#4 Prendre le temps de définir ses objectifs est important, faire un bilan et analyser ce qui « a été » l’est aussi !

Cette année, j’ai mesuré l’impact de Creators for Good pour la première fois en 3 ans. Et je suis tellement contente de l’avoir fait ! J’ai appris des choses essentielles pour mon activité et son impact, que je n’aurai jamais découvert sans prendre ce recul et prendre le temps d’analyser mes données. Pour en savoir plus sur ce sujet, c’est par ici ;)

#5 Less is More

Je n’ai rien développé de nouveau, mais à la place, j’ai consacré mon temps et mon énergie sur ce qui avait donné le plus de résultats ces dernières années. J’ai aussi dit « non » à de nombreuses idées et opportunités, afin rester focus sur l’essentiel.

#6 Pas besoin de souffrir pour y arriver

Avant, je pensais qu’entrepreneuriat rimait avec difficulté. Que générer à la fois un impact et un revenu était encore plus difficile. Cette année, j’ai décidé de me libérer de ces croyances limitantes… et ça a marché !

#7 L’état d’esprit est aussi important que la stratégie

En tant que stratège de métier, je croyais que c’était l’aspect le plus important du succès. Cette année, j’ai utilisé exactement la même stratégie (mêmes services, même marketing, même marché) et j’ai « juste » travaillé mon état d’esprit, et mon impact a doublé !

#8 S’autoriser à vivre ses rêves est bon pour son impact

L’un des principaux « POURQUOI » derrière Creators for Good est la liberté, et en particulier ma liberté de vivre et de travailler de n’importe où. Cette année, je suis allée encore plus loin en travaillant et en voyageant pendant 3 semaines complètes. Même si j’ai travaillé à temps partiel, mon entreprise a atteint un chiffre d’affaires record ce mois-là. Plus de détails sur le sujet ici ;)

#9 Gagner et dépenser de l’argent fait partie de l’aventure de tout « changemaker »

Quand j’ai démarré mon aventure entrepreneuriale, je pensais que créer un impact signifiait sacrifice. Gagner moins, dépenser moins. Il m’a fallu du temps pour réaliser que cette pensée me restreignait et m’empêchait d’avoir un plus grand impact. Maintenant, je gagne (beaucoup) plus que dans mon « bon poste » en entreprise, je génère assez de revenus pour avoir des membres d’équipe formidables (4 au total !) pour m’aider à grandir, j’investis dans des soutiens de qualité… ET cela me permet de guider concrètement à mes clients à rendre cela possible pour eux / leur impact. En savoir plus sur comment combiner argent et éthique par ici.

#10 Jouer petit n’aide personne

Avant de doubler mon impact, j’ai dû beaucoup travailler sur mon état d’esprit et surtout, accepter de briller plus, de jouer plus grand, de demander plus, d’être plus ambitieuse. Et même si je me suis toujours considérée comme ambitieuse (depuis que je suis toute petite), j’avais la crainte inconsciente de « trop » réussir. J’ai dû me libérer de ce poids (beaucoup, sinon la plupart, des femmes subissent ce même poids) pour faire ce saut quantique.

#11 Investir en sois est le meilleur investissement qui soit

J’attribue la majeure partie du succès de cette année à ma décision de me faire accompagner et de faire un gros investissement en moi, sous la forme d’un programme de mentoring. En savoir plus à ce sujet (+ comprendre si c’est la bonne décision pour toi maintenant) ici ;)

#12 S’entourer des bonnes personnes est essentiel

Je me suis entourée d’une tribu d’entrepreneurs partageant les mêmes idées que moi et avec qui je partage mon expérience, et je suis vraiment reconnaissante d’être entourée par ces âmes authentiques et ambitieuses.

#13 Chaque entrepreneur devrait faire partie au moins d’un « cercle » ou mastermind

Créer des « cercles » où partager de façon authentique est une des choses sur laquelle je travaille, pour pouvoir l’offrir à mes bénéficiaires (peut-être toi ?) l’année prochaine. Au revoir solitude et procrastination, bonjour partage et collaboration ! Si ça te semble excitant, fais le moi savoir en commentaire de cet article et tu seras dans les premier.e.s à savoir quand cela démarre.

#14 La gestion du temps n’a pas besoin d’être linéaire

La nature est organisée en saisons pour une bonne raison. L’alternance jour et nuit nous permet de créer et de nous reposer tous les jours. Cette année, j’ai expérimenté une nouvelle façon d’organiser mon temps, en suivant mon cycle menstruel au lieu d’essayer de l’ignorer / de le contrer. Un g.a.m.e. c.h.a.n.g.e.r ! Plus de détails sur ce sujet ici ;)

#15 Succès ne signifie pas perfection

Si cette année a été réussie, cela ne signifie pourtant pas que tout a été parfait ^^ J’ai eu un certain nombre de mauvaises expériences, y compris de mauvaises décisions d’investissement (oups !), une mauvaise embauche (un membre d’équipe qui a démissionné après seulement deux mois, oups encore !), un abandon client (petit pourcentage, mais quand même !!), un certain nombre de mails haineux, de feedback négatifs non-sollicités et de commentaires blessants sur les réseaux sociaux (rrrrrrr …), des tensions avec mon partenaire sur l’importance que je donne à mon travail (trop ?), et la liste continue…

#16 Partager nos imperfections est ce qui fait de nous des humains, auxquels on peut s’identifier (et donc accentue son pouvoir inspirant !)

Cette année, l’article de blog le plus populaire que j’ai publié, a été inspiré par les 100+ réponses obtenues après l’envoi d’une newsletter sur l’une de mes (nombreuses) imperfections et probablement la plus visible : les fautes d’orthographe. Des centaines de messages de soutien, des entrepreneurs partageant comment mes imperfections les inspirent à poursuivre leurs propres rêves, même s’ils ne sont pas parfaits non plus. Retrouve l’article ici ;)

#17 Ce qui est le plus difficile peut devenir ce qui est le plus précieux

Les entrepreneurs durables que j’ai accompagnés et/ou que j’ai rencontrés et qui réussissent le mieux, ont en commun une blessure, une expérience difficile, qu’ils transcendent ensuite en quelque chose de positif pour le monde. Les échecs et l’obscurité peuvent être le charbon qui se transforme en diamants.

Pour moi, l’un des aspects les plus difficiles dans le leadership, c’est de gérer une équipe. C’est l’une des raisons de mon burn-out passé. Et pourtant, aujourd’hui, la croissance de mon équipe* est mon atout le plus précieux – d’autant plus que j’ai été presque constamment à pleine capacité dans mes programmes de mentorat individuel au cours des 7 derniers mois. Je sais que développer encore plus mon équipe, est ce qui me permettra de consacrer le maximum de mon temps dans ma zone de génie, tout en soutenant encore plus d’entrepreneurs impactant dans le monde entier… donc faire fi de mon expérience traumatisante passée et développer mes compétences en leadership est l’un de mes plus gros défis pour le futur !
J’espère que ces leçons t’inspirerent !

✮ Je te souhaite une merveilleuse fin d’année 2017 ✮

 



business modèle durable


lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.ne.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

Tu veux créer ET un impact positif ET des revenus conséquents ?

Ce dont tu as besoin, c'est d'un Business Model Durable !

Et je peux t'accompagner à créer celui qui te corresponds à 100%, grâce à mon cours GRATUIT par email - en 10 jours​

  • Définis ton propre Business Model Durable
  • Pas-à-pas, avec des exemples concrets et des conseils pour passer à l'action
  • En 10 jours, soit enfin clair & motivé à lancer ta propre activité durable !
x