En tant qu’entrepreneures citoyennes, on veux toutes avoir un impact positif et générer des revenus. Mais il y a une 3ème dimension, qui est moins évidente et pour autant essentielle : le temps. Voici donc des clefs de management du temps pour vous aider.

Le temps est pourtant peut-être une des raisons pour lesquelles vous êtes devenues entrepreneure à la base (comme moi !) La liberté de travailler à son propre rythme, de prendre le temps pour ce qui est le plus important dans la vie (que ce soit les amis, la famille, l’amour, la santé, où tout cela à la fois). La liberté de passer les 70 000+ heures que l’on passe au travail dans sa vie sur quelque chose qui a vraiment du sens.

Au moins en théorie. Parce qu’en pratique, le temps et souvent source de difficultés !

Peut-être que tu travailles beaucoup et qu’il y a une grande différence entre le nombre d’heures que tu investi et les résultats obtenus en retour (ça a été mon cas, ne t’en fais pas, ce n’est pas une fatalité).

Peut-être que tu as l’impression d’être débordé par le nombre de choses que tu as à faire. Parfois tu te sens très productive (ce qui te fait te sentir “au top”) et à d’autres moments tu te sens tellement lente (ce qui te fait te sentir coupable/pas à la hauteur).

Et cois moi, je sais de quoi je parle : c’était mon cas il y a pas si longtemps que ça. Je pense qu’une des raisons sous-jascente, est le fait que l’école ne nous prépare pas à être entrepreneurs, mais à devenir des employés. On apprend pas à maximiser son temps et ses efforts. En tant qu’entrepreneur, tu n’est pas payé au temps passé ou à l’importance de ta fonction. C’est le résultat de ce travaille qui compte. Les conséquences à posteriori. L’efficacité de sa stratégie.

Un jour, j’ai décidé de faire un changement dans ma (nouvelle) aventure entrepreneuriale. J’ai décidé de reprendre le contrôle de mon temps et je me suis concentrée à maximiser l’efficacité de mes actions… parce que je ne voulais pas refaire un burn-out (comme j’avais fait dans mon dernier poste salarié).

En quelques mois, j’ai complètement transformé mon quotidien & mes résultats :

  • Je me réveille pleine d’énergie
  • Je travaille 4 jours et demi par semaine, et jamais jamais pendant le weekend
  • Je sais exactement sur quoi me focaliser, à tout moment
  • J’ai la certitude que le temps que j’investi dans chacune des actions que j’entreprend aura des effets direct (et quantifiables) sur mes objectifs
  • Je suis en phase avec mes différents niveaux d’énergie, sans jamais me sentir coupable
  • J’ai pris les commandes de mon business avec confiance, au lieu de pousser derrière la voiture (dans une montée)
  • J’ai même pris trois semaines de “workliday” pour voyager et travailler à mi-temps, tout en faisant mon meilleur mois en terme de ventes.

Aujourd’hui et 10 mois après cette décision de changer,  tous mes programmes d’accompagnement affichent complet. J’accompagne simultanément 15 clients individuels. Ce qui veut dire que non seulement je gagne plus de revenus que dans mon ancien travail, mais aussi je maximise l’impact que j’ai dans la société (et je travaille déjà à des façons de démultiplier tout ça).

Impact positif & génération de revenus peuvent marcher ensemble.

Et ce n’a pas à être fatiguant (ou difficile) !!

Dans cet article je vais te partager les 2 clefs de management du temps qui m’ont permis d’atteindre cet équilibre triple :  la première touche à la performance, ou comment maximiser son temps pour atteindre ses objectifs. La seconde porte sur le fait d’embrasser son rythme naturel, au lieu d’aller à son encontre, afin de ne pas se sentir fatiguée (ou coupable lorsqu’on se repose).

#1 Rendre ses objectifs i.n.é.v.i.t.a.b.l.e.s grâce à un plan d’action

Le temps est la seule ressource qui est fixe et limitée par essence. Nous avons tous 24 heures par jour.

Pour autant, certaines personnes arrivent à créer une abondance de succès et d’impact pendant ce temps imparti – alors que d’autres passent des années et des années à atteindre leurs objectifs (voir même les abandonnent en cours de route).

Pourquoi donc ? Tout dépend des actions que tu décides de faire, et combien de temps tu te donne pour les finaliser pendant ce donné. Petit indice : travailler “beaucoup” n’est pas la réponse, ce serait trop simple. C’est travailler efficacement qui est essentiel ;)

Comment maximizer son efficacité ?

Et bien, une des fondation, c’est de séparer la planification du passage en action. Si tu commences tes semaines en te disant “Tiens, à quoi je vais travailler”, puis te fais portée d’une idée à une autre, d’une opportunité à une autre, d’un poste facebook à un autre article de blog, pas étonnant que tu n’avances pas aussi vite que tu le pourrais.

C’est comme aller de Paris à Rome en vélo sans regarder de plan. En prenant n’importe quel joli chemin, en suivant les papillons qu’on croise, et en laissant les auto-stoppeur décider de la direction où aller.

> Au contraire, sélectionne UNE destination (= un objectif très précis). Mappe les différentes routes et étapes que tu devras atteindre et pour quand, puis ensuite respecte ton plan le plus possible.

  • Pour chaque étape, tu peux définir les actions clef à entreprendre (connu sous le nom de « to do list »)
  • Chaque action de ta to-do doit avoir une valeur associée (passer du temps à bidouiller son site internet, ou papotter sur facebook n’a pas la même valeur que négocier un partenariat ou rencontrer un prospect qualifé – bien que cela peut donner la même impression d’être « busy »)
  • C’est aussi important de pré-définir un temps à allouer à chaque tâche (example : écrire article de blog, valeur moyen, temps : 2,5h)
  • Last but not least : automatise et/ou délègue les tâches qui ont le moins de valeur, pour que tu puisses consacrer TON temps si précieux à ce qui a le plus d’importance ;)

Et le plus important (ce que 99 % des gens oublient de faire quand il se fixe un objectif) : passe en revue ton plan régulièrement. Mesure ton avancée et la distance qu’il te reste à parcourir, afin de réajuster ton plan en fonction.

goal planning and reviews

>> Tout comme un GPS recalcule la route lorsqu’on a pris un mauvais tournant ;) Idéalement, tu devrais passer autant de temps à planifier ce que tu vas faire, qu’à passer en revue ensuite ce qui a le mieux marché et ce qui a besoin d’être amélioré.

Dans mon cas j’utilise un “modèle d’organisation hebdomadaire” qui me permet de définir des objectifs et des étapes pour mes trimestres, mes mois, mes semaines, mes journées!

plannerUne fois que mon plan est défini avec précision, je n’ai “plus qu’à” passer à l’action sans me poser trop de question.

Cela aide à éviter la procrastination,  mais aussi à trier les opportunités externes et les distractions (à dire non à des auto-stoppeur de temps en temps!)

En plus, ça me donne des rappels journaliers de faire des actions pour prendre soin de moi et d’infuser mes journées avec de la gratitude, ce qui aide à maintenir un haut niveau de motivation.

Si tu n’as pas encore de modèle d’organisation, c’est vraiment un ‘must’ ! Voici un modèle à télécharger : 

Quel que soit l’outil que tu utilises pour canaliser ton énergie et diriger ton attention, mon deuxième conseil serait de trouver le rythme qui te convient à TOI et à la façon dont varient tes niveaux d’énergie (c’est ok d’être plutôt « hibou de nuit », ne te force pas à rentrer dans quelque case que ce soit).

#2 : Ecouter son corps pour trouver son “flow” naturel

On vit dans un monde d’hommes. Je veux dire par là que le monde du travail a été designé par des hommes pour des hommes. Qu’on le veuille ou non, nous les femmes sommes construites différemment, et nous avons une façon différente d’être productive.

Les hommes sont bien plus linéaires que nous. C’est pourquoi la plupart des bureaux sur la planète démarrent à une heure fixe le matin et finissent à une heure fixe l’après-midi (à 17, 18 ou 19h en fonction de là où tu vis sur la planète) et ce, tout au long de l’année. Après quoi les hommes ont cette habilité à déconnecter, à se relaxer (avec leurs amis ou à la maison) jusqu’à ce que le jour suivant démarre.

Les femmes ont tendance à être bien moins linéaires. A faire plus de choses simultanément (comme d’écrire un email à un client, tout en pensant à ne pas oublier de payer la baby-sitter mardi prochain, et la composition du menu pour dîner ce soir). Au-delà de ce mélange permanent des obligations personnelles et professionnelles (appelle cela déséquilibre vie pro-perso si tu veux)  les femmes ont un cycle naturel qui influence leur niveau d’énergie tout au long du mois.

Oui je parle bien des menstruations.

C’est un phénomène naturel et sain, dont l’idée qui ne devrait pas embarrasser qui que ce soit (merci mentalité patriarcale).

Ce qui est contre nature, c’est pour les femmes de travailler à intensité égale du lundi au vendredi, toutes les semaine du mois.

Si c’est difficile (voir impossible) dans le monde de l’entreprise, de refuser de faire une présentation le premier jour de ton cycle parce que tu te sens hyper mal et que ton niveau de douleur t’empêche de réfléchir correctement, en tant qu’entrepreneur TU PEUX!

Et à vrai dire, de plus en plus de femmes se basent sur leur cycle pour planifier leurs activités du mois en fonction des quatre phases qui le composent :

cycle femme org temps - creators for good

Les phases et moments optimaux du cycle – Miranda Gray, La femme optimale

(une autre référence clef est le livre Rise Sister Rise de Rebecca Campbell)

Si ça t’intéresse, tu découvrira plus de détails dans cet article : Comment s’organiser selon son cycle féminin ;)

Et si tu arrêtais d’essayer de “tout faire”. De “forcer” chaque jour, en te sentant de plus en plus fatigué… et qu’au contraire, tu écoutais ta propre nature, célébrant ton corps et respectant son énergie naturelle – afin de maximiser ton temps en t’autorisant à “être porté” par ta puissance existant?!

{ Behind the scenes } Voici ce à quoi cela ressemble pour moi :

cycle femme organisation - example - creators for good

Au fait, tu peux suivre les coulisses de mon aventure entrepreneuriale sur Instagram : instagram.com/solene_for_good


Au bout du compte, tu es la seule personne à pouvoir savoir comment planifier tes jours, tes semaines, tes mois, afin de maximiser ton énergie et d’atteindre tes objectifs (d’une façon ou d’une autre). Tout dépend de TES priorités, et de ce que TU es prête à investir afin de “faire en sorte que ça marche”.

C’est une des spécificités du fait d’être entrepreneure : personne n’impose un cadre. C’est à nous de trouver notre propre rythme. Et comme chaque liberté, c’est à la fois luxe et une responsabilité. Et de taille ! 

Ceci dit, il n’est pas nécessaire de réinventer la route ! Des tas d’entrepreneur avant toi ont trouvé des façons de maximiser leur temps et leur efficacité, alors pourquoi ne pas utiliser leurs connaissances comme base pour définir ta propre organisation idéale “sur-mesure” ?!

Voici un modèle d’organisation gratuit à télécharger :


Dis moi dans les commentaires ci-dessous, comment tu te sens par rapport à la gestion du temps, depuis que tu es devenue entrepreneure?

lwt-cropped-photo

Solène, Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.ne.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental.

En savoir plus !

Tu veux créer ET un impact positif ET des revenus conséquents ?

Ce dont tu as besoin, c'est d'un Business Model Durable !

Et je peux t'accompagner à créer celui qui te corresponds à 100%, grâce à mon cours GRATUIT par email - en 10 jours​

  • Définis ton propre Business Model Durable
  • Pas-à-pas, avec des exemples concrets et des conseils pour passer à l'action
  • En 10 jours, soit enfin clair & motivé à lancer ta propre activité durable !
x