Comment bien s’entourer quand on entreprend seul ?

Car oui, choisir de mener à bien son projet entrepreneurial en tant que solo-entrepreneur ne veut pas dire qu’on est seul 100% du temps ;)

Suite à notre BD sur la question “Avec ou sans co-fondateur”, j’ai reçu un certain nombre de messages d’entrepreneurs qui avaient fait le choix de monter leur projet sans co-fondateur, et qui étaient rassurés de ce choix à la lecture de la BD en question.

Cependant, elles me faisaient aussi part du fait que, malgré un choix conscient et assumé d’indépendance, elles se sentaient parfois seule :

  • Avec un sentiment de TOUT avoir sur les épaules, que le succès de leur entreprise ne dépende que d’elles,
  • L’impression de ne pas être comprises par leurs proches,
  • L’envie d’avancer et de faire de grandes choses, d’avoir un impact important, tout en se sentant parfois “trop petite” par rapport à ces ambitions…

J’ai moi-même traversé ces passages de doutes, ces hauts-et-bas si fréquents dans l’aventure entrepreneuriale. Un jour on a l’impression que rien ne peut nous arrêter tellement on est porté par notre mission et l’amour de ce qu’on fait / comment on le fait / pour qui on le fait…. et le lendemain on remet tout en question, on n’avance pas et on se trouve bon.ne à rien.

Au fil des années, j’ai compris comment m’entourer pour pallier à ces hauts-et-bas :

Comme tout organisme vivant, une (solo)entreprise a besoin d’un écosystème solide et divers pour s’épanouir.

>> C’est tout à fait possible de réussir son entreprise entrepreneuriale en tant que solo entrepreneur, d’avoir un impact important et des revenus à la hauteur de ses ambitions… à partir du moment où on prend conscience de l’importance de l’écosystème dans lequel on s’inscrit… l’écosystème qu’on se construit.

Dans ce nouvel article dessiné (avec la collaboration de la brillante Caroline Gaujour, qui fait justement partie de mon entourage à moi ^^), vous allez découvrir ces 3 façons de s’entourer en tant que solo entrepreneur.

1ère façon de bien s’entourer en tant que solo entrepreneur : ses clients… et ses mentors

Si vous êtes comme moi, vous vous êtes peut-être lancé.e dans l’aventure entrepreneuriale avec en ligne de mire le fait de travailler avec des personnes qui vous ressemblent, qui ont les mêmes valeurs.

Au moment de définir votre clientèle, vous vous êtes donc imaginer avoir un impact sur des personnes dans une situation similaire à ce que vous avez vécu (quelques étapes avant vous), afin de pouvoir leur apporter votre service/produit de manière empathique et alignée avec vos valeurs.

Et vous avez eu raison ! On dit en général que “son client idéal, c’est nous”. Et avoir des clients qu’on adore, qu’on respecte profondément et avec qui on aime partager de temps, est une très belle façon de s’entourer. Cela donne une très belle énergie.

Seulement, compter “uniquement” sur la présence de ses clients pour avancer est un mauvais calcul. Pour donner, il faut savoir recevoir sois-même. Et surtout, il faut continuer à avancer, à progresser, pour avoir toujours de nouvelles choses à donner et voir son impact grandir de plus en plus.

Mon conseil : faites-vous accompagner par un mentor ou un coach qui est passé par là où vous en êtes aujourd’hui (je raconte par ici ¨Pourquoi je me fais accompagner CHAQUE ANNEE moi même, après avoir longtemps pensé que se faire accompagner “une fois au début” était suffisant ;) )

2ème façon de bien s’entourer en tant que solo entrepreneur : les co-équipiers

Entreprendre en solo ne veut pas forcément dire TOUT faire soi-même !

S’entourer de coéquipier à qui déléguer certaines tâches clef est essentiel pour alléger votre charge mentale d’entrepreneure, éviter de tout porter sur vos épaules, et gagner en qualité/rapidité sur les tâches qui ne font pas partie de votre zone de compétences.

Je vous entend déjà objecter : “Mais je n’ai pas (encore) le budget pour constituer une équipe, il faudrait d’abord que j’ai les moyens de me payer moi !”

La bonne nouvelle est la suivante : constituer une équipe ne veux pas forcement dire embaucher des salariés à plein temps ;)

Avec le développement de l’entrepreneuriat individuel, de plus en plus de professionnels offrent leurs services de manière flexible, adapté à vos besoins, et bien plus accessible qu’un salaire (et les charges sociales qui vont avec) classique.

Le grand plus de ce mode de collaboration “plate” (c’est à dire, non pyramidale) : les co-équipier en question travaillent pour d’autres entrepreneurs et entreprises le reste du temps. Ils gagnent ainsi en expérience, en perspective, et peuvent vous communiquer des bonnes pratiques qui ne vous seraient pas forcément venue à l’idée.

Mon conseil : allez-y au fur et à mesure, en respectant le cycle de développement de votre activité.

> au démarrage, quand on a pas (ou peu) de clients : déléguez ce qui vous ne SAVEZ PAS faire. Ce qui nécessite un diplôme, une expertise poussée. Vous n’allez pas faire des études de droits pour enregistrer votre entreprise, ou passer des mois à apprendre à faire un site internet de A à Z alors même que vous ne réutilisez jamais ces compétences une fois votre seule et unique site créé ^^

> quand on a quelques clients, et qu’on souhaite atteindre la viabilité financière : continuez à déléguer ce que vous ne SAVEZ PAS faire, et commencez aussi à déléguer certaines tâches qui ne sont PAS DANS VOTRE ZONE DE BRILLANCE.

Car pour avoir plus de clients & plus d’impact, vous devez vous libérer du temps et vous concentrer sur ce en quoi vous êtes la meilleure. En enlevant des tâches “de roulement” (poster sur les réseaux sociaux, mettre en page un article de blog, envoyez la facture au client, etc…) de votre to-do liste, vous allez pouvoir concentrer votre temps et votre énergie à faire grandir votre activité, jusqu’à ce qu’elle soit rentable.

> une fois que l’activité est rentable : en plus de ce que vous déléguez déjà, ajoutez des compétences EXTRA-ORDINAIRES pour faire monter en gamme votre entreprise et déployer encore plus votre impact… sans avoir à “travailler plus”.

Cela peut être embaucher une illustratrice pour votre blog (comme je fais ici même ;) ), une traductrice pour toucher plus de pays (c’est mon cas aussi!), ajoutez des prestataires complémentaires à vos produits/services, collaborez avec des collègues pour créer une retraite / un événement annuel / un livre… bref, déployez votre impact de manière plus ambitieuse :)

3ème façon de bien s’entourer en tant que solo entrepreneur : les collègues

Et oui, depuis que vous vous êtes lancés en tant que entrepreneure, finis les pauses à la machine à café où les déjeuners entre collègues.

Que vous gardiez de bons ou de mauvais souvenirs de ces moments de votre vie de salariée, sachez que le fait de pouvoir parler de manière informelle de votre travail avec des gens qui vous comprennent / ont le même vocabulaire, est essentiel ! Cela permet au cerveau de digérer beaucoup d’informations, de prendre du recul et garder un état d’esprit positif.

La encore, la bonne nouvelle est que vous n’avez pas forcément besoin d’avoir une équipe de salariés autours de vous pour avec des collègues ! Je dirais même plus, vos collaborateurs (freelance ou pas) ne sont pas tout à fait dans le même bateau que vous….

Mon conseil : constituer un petit réseau d’ENTREPRENEUR.E.S qui vivent la même chose que vous, avec qui échanger régulièrement.

Cela peut prendre plein de formes (petit groupe facebook de personnes rencontrée en formation / accompagnement – c’est un des bonus que j’offre à mes propres clientes et qui est hyper plébiscité!déjeuners hebdomadaires ou mensuels avec un groupe d’amies entrepreneures, participation à des retraites pour entrepreneur.e.s, …)

Quelque soit le format que vous adoptez, ne sous-estimez pas son importance !

On a rarement vu des entrepreneurs qui réussissent s’ils ne sont entourés que de salariés aigris et septiques.

“Vous êtes les 5 personnes avec qui vous passez le plus de temps”, alors entourez-vous de personnes qui sont dans le même état d’esprit que vous, et (à peu près) au même niveau de développement de leur projet ;)


Des clients idéaux, des mentors pour vous aider à avancer, des prestataires pour ne pas tout porter sur vos épaules, et des “collègues” avec qui partager votre cheminement… en voilà du monde pour bien vous entourer en tant que solo entrepreneur !

Et vous, quelles sont vos astuces ou bonnes pratiques préférées pour ne pas vous sentir seul.e ? Partagez en commentaire pour que la communauté puisse en bénéficier !



business modèle durable


lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.ne.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

Tu veux créer ET un impact positif ET des revenus conséquents ?

Ce dont tu as besoin, c'est d'un Business Model Durable !

Et je peux t'accompagner à créer celui qui te corresponds à 100%, grâce à mon cours GRATUIT par email - en 10 jours​

  • Définis ton propre Business Model Durable
  • Pas-à-pas, avec des exemples concrets et des conseils pour passer à l'action
  • En 10 jours, soit enfin clair & motivé à lancer ta propre activité durable !
x