Tu es entrepreneure à impact positif et tu as l’impression de courir après le temps… et si la clef était d’économiser son énergie ?

  • Tu fournis beaucoup d’efforts pour pas (assez) de résultats? 
  • Ou bien, tu as des idées et des rêves à n’en plus finir mais le fait de passer à (la moindre petite) action te demande une énergie folle? 

Si oui, cet article est fait pour toi ;)

Je suis Solène, la fondatrice de Creators for Good (bienvenue sur mon blog!!) et j’accompagne depuis 2014 les entrepreneurEs en herbe qui veulent combiner impact + revenus + équilibre de vie. 

Dans le cadre de mon métier, j’ai rencontré plusieurs centaines d’entrepreneur.es du changement, et la question d’économiser son énergie revient TRÈS souvent sur la table. 

Et pour cause : les femmes entrepreneures ont 2 fois plus de risque de faire un burnout* que les hommes, et 3 fois plus que les employés. 

(source : france info)

*burnout = épuisement professionnel, ou quand les batteries sont tellement à plat qu’on ne peut plus redémarrer le moteur! 

Je suis particulièrement sensible à cette cause, ayant moi même frôlé le burnout dans mon dernier poste avant de me lancer dans l’entrepreneuriat. 

Alors j’ai pris soin de ne pas re-tomber dans ce piège, et j’ai notamment découvert une clef qui a complètement révolutionné la gestion de mon activité. 

Je la partage régulièrement avec mes clientes entrepreneures, et ce point est souvent cité comme un des éléments les plus important de mes accompagnement (c’est pour dire!!).

Avant de te partager cette clef, faisons un petit test.

>> Te reconnais tu dans une des deux situations suivantes? 

Situation 1 :

  • Tu as beaucoup d’idées, mais le passage à l’action est laborieux ?
  • Tu rêve grand –  voir trop grand – et procrastine au lieu de réaliser tes rêves ?
  • Cela te demande une energie folle de faire une (toute petite) action ?
  • Tu souffre du syndrome de l’imposteur ?
  • Tu as peur du regard des autres ?
  • Tu est en perte de confiance en toi, en ta capacité de mise en oeuvre ?

Ou bien…

Situation 2 :

  • Ton quotidien est synonyme d’action action action, à fond ?
  • Tu crois que seuls les efforts apportent des résultats ?
  • Tu as des résultats mais ils ne sont pas à la hauteur de tes efforts ?
  • Les résultats que tu obtiens, quels qu’ils soient, ne s’en satisfont jamais / tu n’arrives pas à les apprécier ?
  • Tu as peur de t’épuiser, voir cela t’es déjà arrivé?

Dans un cas comme dans l’autre, ce que tu vis est un déséquilibre énergétique.

>> un manque d’équilibre entre ton énergie féminine et ton énergie masculine.

Et cet équilibre, c’est justement LA clef pour économiser son énergie ! 
Pour allier intuition et action avec fluidité !
Pour ne pas avoir à forcer!
Pour recevoir en abondance avec gratitude et sans culpabilité !

Comment ça marche exactement?

Tout d’abord, nous avons tous en nous de l’énergie masculine et féminine. Que l’on soit homme, femme, trans ou autre : ce n’a rien à voir avec notre genre. C’est comme le yin et le yang, les deux cohabitent ent et dépendent l’un de l’autre pour être à leur plein potentiel. C’est simplement un équilibre énergétique de base…

… sauf que le patriarcat est passé par là. Il a beaucoup valorisé l’énergie masculine et dévalorisé l’énergie féminine. Ce qui fait que, même inconsciemment, on peut toutes et tous manquer de l’une ou de l’autre. 

Qu’est ce que l’énergie féminine?

L’énergie féminine, c’est le “yin”. C’est notre part invisible : notre capacité à rêver, à écouter notre intuition, à attirer et obtenir ce que l’on désire (loi de l’attraction). 

L’énergie féminine, c’est la vie, l’abondance, la fluidité… 

… sauf que toute seule, cette fluidité ne va nulle part. Elle s’éparpille, s’évapore, se disperse.

Qu’est ce que l’énergie masculine ?

L’énergie masculine, c’est le “yang”. C’est notre part visible : notre capacité à passer à l’action, à communiquer et nous rendre visible, collaborer avec d’autres, à structurer notre stratégie. 

L’énergie masculine, c’est le cadre, la rigidité, le concret…

… sauf que seul, il est vide de sens. Il force, fait du bruit, mais ne sert à rien.

Equilibrer énergie féminine et masculine !

Alors que lorsque les énergies s’équilibrent, le féminin prends toute sa puissance : elle est canalisée et atteint son plein potentiel sans s’éparpiller. Le masculin n’est plus une coquille vide et prend tout sons sens. 

A l’échelle entrepreneuriale, cela donne :

  • des entrepreneur.es qui savent écouter leur intuition, et avoir des rêves ambitieux
  • qui passent à l’action rapidement et méthodiquement, sans craindre le regard des autres
  • qui savent se rendre visible et lier des partenariats de qualité au sein de leur écosystème
  • et accueillent les résultats avec grâce et facilité, sans culpabilité.

Le tout avec un emplois du temps équilibré entre travail, temps pour sois, et pour ce qui est important pour sois !

La question n’est donc pas d’économiser son énergie, mais d’EQUILIBRER seS énergieS.


Si cela n’est pas encore ta réalité, sache que je peux t’y accompagner !

Pour équilibrer ton énergie masculine et féminine, voici la marche à suivre:

  1. identifier clairement où se situe ton déséquilibre (quelle énergie tu exploites de manière épanouie, frustrée, ou pas (assez)). 
  2. identifier d’où vient ce déséquilibre (en retraçant son origine, notamment dans ton passé familial) pour pouvoir te détacher de ce schéma
  3. décider quelle énergie tu souhaites faire s’épanouir en priorité
  4. mettre en place une routine matinale adaptée pour faciliter ton rééquilibrage. 

>> Je détaille tout cela dans mes accompagnement individuels, ainsi que dans le 1er module de la (nouvelle!) formation EcoLeadership. 

Cette formation s’adresse aux entrepreneur.es éthique qui veulent travailler moins & impacter plus. 

Si tu souhaites économiser ton énergie, apprendre à t’organiser en fonction de ton rythme propre, ne plus tout avoir sur les épaules, tout en diminuant l’empreinte environnementale de ton activité ET augmenter ton impact, alors cette formation est faite pour toi !


Un grand merci à mon illustratrice préféré Caroline Gaujour d’avoir illustré cet article!


lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.ne.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !