De plus en plus d’entrepreneur.e.s se lancent dans des activités qui font du sens, pour elles et pour la planète. On les appelle des entrepreneurs sociaux, des entrepreneurs à impact positif, des entrepreneur.e.s durables, des entrepreneur.e.s éthiques… 

Bref, des entrepreneur.e.s pour qui les profits financiers sont autant voir moins important que l’impact positif créé dans la société. 

Si tu te reconnais dans cette définition, cet article est fait pour toi ;)

Lorsqu’on se lance, on a des rêves plein la tête. On imagine son impact à la une de Socialter, on écrit le script de son TEDx, on fait des plans sur la comète. 

Et puis, les semaines (et les mois) passant, on se voit souvent devoir focaliser ses efforts en une direction principale : avoir des clients. 

C’est le nerfs de la guerre pour générer revenus & avoir un impact concret !

Alors on se forme au marketing (qu’on déteste puis apprend à aimer), on améliore ses services pour obtenir des témoignages enthousiastes, on structure sa façon de s’organiser pour ne pas travailler jour et nuit, on se fait aider/accompagner & on délègue pour pouvoir augmenter ses résultats, on fait sa compta minutieusement en apprenant à aimer les chiffres…

… jusqu’à ce que, au bout d’un certain temps, on atteigne notre objectif : vivre de notre activité !

A ce moment là, la plupart des entrepreneures que je rencontre (et moi y compris) ont la réaction suivante : “OK mais… et maintenant ?!”

Le nouveau cap s’esquisse : démultiplier son impact. 

Après avoir touché des dizaines, des centaines de bénéficiaires / clients… il est temps de changer d’échelle. De toucher des milliers, voire des millions de personnes. 

Si telle est ton ambition, voici les 3 erreurs à éviter à tout prix pour que ton ambition de démultiplier ton impact soit synonyme de succès :

Erreur n°1 : ne pas consolider l’existant avant de démultiplier son impact

Spoiler : c’est exactement l’erreur que j’ai faite. J’ai tenté à plusieurs reprise d’amener mon activité sur de nouveaux terrains de jeux plus grands, plus ambitieux… mais à chaque fois, mon attention, mon énergie, mon temps et ma créativité étaient tellement focalisés sur les nouveaux projets que la base vacillait. 

J’avais moins de prospects, moins de clients… moins de rentrées d’argent, et donc moins de possibilité d’expansion ! 

Voici un exemple concret pour illustrer. Prenons un restaurant : avant d’ouvrir de nouvelles adresses voir de proposer des franchises, il est important que le restaurant “de base” soit suffisamment solide pour tourner sans le chef de cuisine à plein temps. Sinon, dès que celui-si s’absente pour construire la carte et former les équipes des nouveaux établissements, le chaos s’installe.

Il est donc important, AVANT de démultiplier son impact, de consolider l’existant. 

Très concrètement : 

  • mettre à plat ses ses processus pour identifier ce qui peut être streamliné, automatisé, externalisé, délégué…
  • consolider voir augmenter l’équipe pour qu’une majorité de tâches ne soit pas la responsabilité de l’entrepreneur.e
  • faire le tri entre les services existant, voir les clients existant, pour ne garder que l’essentiel et faire de la place pour ce qui est plus aligné (étape Ô combien difficile, mais nécessaire !)

Erreur n°2 : se lancer dans trop de directions à la fois lorsqu’on souhaite demultiplier son impact

Autre erreur que j’observe souvent chez de nombreux entrepreneurs : se lancer dans une multitude de directions… en même temps.

Il est vrai qu’une fois que son activité est stable financièrement, on se sent pousser des ailes. On retrouve l’élan des débuts, on a mille et unes idées et envies ! On a la confiance en soit pour les implémenter, le réseau pour nous aider, la réputation nécessaire pour ouvrir les bonnes portes… 

Seulement voilà : à vouloir tout faire en même temps, on risque de se brûler les ailes. 

Prenons l’exemple d’une entrepreneure qui propose des ateliers de sensibilisation au zéro déchet dans les écoles. Une fois l’activité sur les rails, là voilà qui s’emballe : création d’une formation pour les parents, écriture et publication d’un livre, ouverture d’une boutique en ligne où trouver facilement différentes alternatives sélectionnées avec soin, collaboration avec la région pour tourner un documentaire sur les ateliers dans les écoles… 

Le problème? Tout faire d’un coup, en parallèle. Avec peu de temps et d’énergie pour chaque projet, qui prennent donc des lustres à voir le jour… et font perdre en confiance notre entrepreneure qui se sent dépassée (voir frôle le burnout). 

C’est pourquoi il est important de ne pas se lancer dans trop de directions à la fois !  

A la place : 

  • lister toutes ses idées, envies et opportunités
  • HIÉRARCHISER afin de prioriser les projets 
  • Planifier dans le temps (sur plusieurs mois, voir années) chacun des projets afin qu’ils s’enchaînent de manière stratégique et se nourrissent les uns les autres tout en y dédiant du temps de qualité

Erreur n°3 : prendre trop de temps avant de demultiplier son impact

Parfois, à force d’avoir trop d’idées… elles restent des idées. 

On hésite, on a envie de tout faire, on sait qu’on ne peut humainement pas TOUT faire (d’un coup), et du coup… on ne fait rien!

On avance dans sa tête, parfois sur le papier, mais pas concrètement. Et à force d’y réfléchir, les idées grandissent, se complexifient, jusqu’à devenir inatteignables. 

On passe d’une certaine euphorie à rêver de ce que ça pourrait donner, au renoncement et à la morosité. On se retrouve comme à ses débuts : à hésiter au bord de la piscine. Plus on attend, plus c’est difficile de plonger. 

Quel dommage, d’en être arriver là puis de ne pas transformer l’essai ! 

Au lieu de faire du sur place, voici ce que je conseille très concrètement : 

  • Travailler sa vision, pas seulement du comment (quels projets mettre en oeuvre) mais aussi son pourquoi (comment on se sentira, qu’est-ce qui deviendra alors possible…).
  • Avancer de manière “lean”, progressive. Tout comme on a lancé son activité pas à pas, le fait de démultiplier son impact ne se fera pas en un jour non plus : quelle sera le premier pas concret dans cette nouvelle direction ? 
  • Impliquer sa communauté. Le meilleur moyen de se sentir responsable (‘accountable’), c’est d’arrêter de tout garder dans sa tête et de s’engager envers d’autres personnes. Cela peut passer par le partage de ses projets même lorsqu’ils ne sont que des idées (“Grande nouvelle, j’ai l’intention d’écrire un livre!”), voire même d’en profiter pour recevoir de l’aide (“J’hésite entre ces 3 sujets, lequel vous fait plus envie?”). 

… y’a plus qu’a !


J’espère que cet article te parle !

N’hésite pas à partager en commentaire tes anecdotes à ce sujet : et toi, quelles sont les erreurs qui tu as faites (ou que tu essaies d’éviter!) au moment de démultiplier ton impact ?!


Si tu souhaites être épaulée pour franchir ce cap décisif pour ton activité, sache que je lance un nouvel accompagnement spécialement dédié aux entrepreneures à impact positif qui souhaitent démultiplier leur impact. 

Ensemble, nous réalisons un audit minutieux de ton activité actuelle, travaillons ta vision, et élaborons un plan d’action réfléchi pour passer au niveau supérieur. Je reste à tes côtés pendant plusieurs mois afin que tu puisses opérer cette transition en toute confiance, et avec efficacité. 

Pour en savoir plus, voici le détail : Scale Your Impact


lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.ne.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

Tu veux créer ET un impact positif ET des revenus conséquents ?

Ce dont tu as besoin, c'est d'un Business Model Durable !

Et je peux t'accompagner à créer celui qui te corresponds à 100%, grâce à mon cours GRATUIT par email - en 10 jours​

  • Définis ton propre Business Model Durable
  • Pas-à-pas, avec des exemples concrets et des conseils pour passer à l'action
  • En 10 jours, soit enfin clair & motivé à lancer ta propre activité durable !
x