Quand je me suis lancée dans l’entrepreneuriat, je n’ai pas eu accès à des investisseurs extérieurs. 

La raison étant, en tant que Française vivant en Turquie, je n’avais pas accès aux infrastructures de soutien français (accessibles seulement pour impact local) ni au système turc (réservés aux ressortissants nationaux).

Je ne suis donc pas passée par les cases « business plan », « pitch aux investisseurs » et « gagnage de compétition ».

Pour être tout à fait honnête, ça m’arrangeait presque! Je n’ai jamais vraiment été compétitive, et l’idée de présenter mon projet d’entreprise au tout tout début (alors que j’étais en période de grand changement et donc d’insécurité!) – dans le but de me mesurer à d’autres qui plus est – n’était juste pas ce qu’il me fallait.

A la place, je me suis concentrée sur une « approche marché » : j’ai démarré à très faible coût (grâce à Internet!) en sachant que ma durabilité viendrait du nombre de clients que j’arriverai à satisfaire (et à quel point j’arrive à avoir un impact positif dans leur vie).

Et tu sais quoi ?! Ça a marché ! J’ai atteins l’équilibre financier en seulement 7 mois et demi. 2 ans plus tard, je vis confortablement de mon activité (impactante et épanouissante).

Et un jour, j’ai reçu un email qui m’a fait mal au cœur. 

C’était une jeune femme qui m’écrivais pour savoir si j’embauchait, car elle est passionné par l’Entrepreneuriat Social mais n’a pas pu lancer son propre projet.

Ou bien devrais-je dire, elle y a travaillé pendant des mois et des mois, mais est tombée dans (ce que j’appelle à présent) « le piège des compétitions », et a fini par abandonner le projet – ne pouvant pas répondre aux exigences de capital minimum des investisseurs. En chemin, elle s’est même fait volé l’idée de concept (!!!!) par des grandes entreprises sans scrupules (qui se sont en plus débarrassés de la partie impact social de la chose!!).

Voici son email :

email-investors

Je trouve ça tellement triste que quelqu’un avec une idée génialissime se retrouve bloquée car elle ne rentre pas des les cases du système centré sur les investisseurs!

Je sais par expérience que ce n’est pas la seule façon de faire. Je sais par expérience que l’on peut lancer sa propre activité durable et avoir un impact positif SANS investisseurs extérieurs.

Et tu sais quoi? Je crois que c’est en fait une bien meilleure voie.

Voici pourquoi :

Raison #1 de lancer son entreprise durable SANS investisseurs : ce n’est pas gratuit

La grande majorité des investisseurs (tout comme les banques) vont exiger de toi – l’entrepreneur – de mettre de l’argent sur la table. Parfois ils vont imposer un minimum de capital requis, parfois ils vont demander de s’aligner sur leur niveau d’investissement (= ils n’investiront que 50K si tu est capable de mettre 50K de ton côté aussi).

Et bien entendu, qui dit investisseur dit remboursement après-coup (très souvent avec dividende, même dans le monde de l’entrepreneuriat social où les profits sont sensés être réinvestis dans ton impact, pas dans les poches de quelques uns!).

Quand tu te libères de la case investisseurs, tu es libre d’utiliser tes propres fonds comme bon te semble, et plus tard d’utiliser tes profits de la façon la plus bénéfique pour ton impact.

Raison #2 de lancer son entreprise durable SANS investisseurs : ce n’est pas nécessaire

Internet à complètement démocratisé l’entrepreneuriat. Il n’a jamais été aussi accessible dans l’histoire humaine de lancer une initiative, et il n’a jamais été aussi facile de toucher des MILLIERS de clients potentiels gratuitement (grâce aux réseaux sociaux et au marketing de contenu).

Bien entendu, certains business modèles (physiques notamment) exigent d’investir une belle somme d’argent. Mais rien ne t’empêche de démarrer avec une version light de la différence que tu souhaites faire dans le vie de tes bénéficiaires avant de te lancer dans un modèle bien plus lourd en terme d’investissement!

Raison #3 de lancer son entreprise durable SANS investisseurs : ce n’est pas juste

Le système traditionnel – centré autour des investisseurs – est extrêmement élitiste. Seuls quelques uns sont choisis pour développer leur projets.

Et tu sais quoi, je le soupçonne de privilégier les hommes plus que les femmes.

  1. La majorité des investisseurs sont des hommes et donc, vont avoir plus de facilité à se projeter dans une idée élaborée et articulée par un homme
  2. Le femmes sont par nature moins compétitives, et vont donc moins « gagner » même avec de meilleurs idées/potentiels.

C’est tout simplement INCONTESTABLEMENT un système qui ne profite pas à tous.

Comme si bien dit dans le manifesto de SheEO’s :

sheeo-manifesto-extract

Raison #4 de lancer son entreprise durable SANS investisseurs : cela te distrait de la SEULE source de viabilité durable : les clients

Storyteller ton idée à de potentiels investisseurs et convaincre de vrais clients potentiels sont deux choses COMPLETEMENT différentes. Cela nécessite des outils différents, des talents différents, et chacun requièrent pas mal de pratique.

Quand tu passes du temps et de l’énergie à adapter ton idée et ton discours aux exigences de potentiels investisseurs, c’est du temps qui n’est pas passé à comprendre et correspondre aux besoins et désirs de tes futurs clients.

Les investissements extérieurs ne sont pas des revenus récurrents. Même quand tu réussis à lever des fonds conséquents, ils ne dureront qu’un temps.

Mais quand tu réussis à faire la différence dans la vie d’un client, puis répètes cela avec d’autres, encore et encore, tu crées une source de revenu récurrente pour ton activité (et pour toi même). Focaliser ton attention, ton énergie et ton temps à servir ta communauté de clients et de prospects (plutôt que de courir après les investisseurs) est le moyen le plus sûre et le plus rapide d’atteindre la viabilité financière.



lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.n.e.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

Tu veux créer ET un impact positif ET des revenus conséquents ?

Ce dont tu as besoin, c'est d'un Business Model Durable !

Et je peux t'accompagner à créer celui qui te corresponds à 100%, grâce à mon cours GRATUIT par email - en 10 jours​

  • Définis ton propre Business Model Durable
  • Pas-à-pas, avec des exemples concrets et des conseils pour passer à l'action
  • En 10 jours, soit enfin clair & motivé à lancer ta propre activité durable !
x