Un week-end de Novembre 2017, j’ai reçu un message qui m’a VRAIMENT énervé, et j‘ai décidé de transformer ce sentiment négatif en une force motrice pour défendre mes convictions, et partager un petit bout de sagesse avec toi.

Cela a un rapport avec les fautes d’orthographe, les dents jaunes, et le fait de créer un impact positif quoi qu’il en soit.

HOMMAGE AUX IMPERFECTIONS

 

Laisse-moi d’abord te dresser le tableau

Ce même weekend, je suis allée voir la dernière exposition de l’artiste controversé Ai WeiWei dans l’un de mes musées préféré à Istanbul (le SSM, au cas où cela t’intéresserait ^^).

Si tu ne connais pas son travail, je t’encourage vivement à le découvrir, pas seulement parce que Ai WeiWei est l’un des artistes contemporains les plus importants au monde, mais aussi parce que c’est un activiste qui se sert de son art pour avoir un impact sociétal.

Peut-être as-tu déjà entendu parler de certaines de ses œuvres mettant en scène des « doigts » ;)

ai wei wei

Personnellement, je trouve son travail à la fois drôle, audacieux, provocant et intelligent.

Ce n’est pas le cas de son gouvernement.

(Après que son studio ait été démoli, lui détenu en prison pendant des mois dans un endroit secret et son passeport confisqué, Ai WeiWei a quitté la Chine et vit maintenant en Allemagne).

L’une de ces citations que je préfère est celle-ci :
« Peut-être qu’être puissant c’est être fragile. » — Ai WeiWei

Avançons quelques heures après la visite de cette expo

Ce weekend était aussi le dernier weekend d’une amie très chère qui quitte Istanbul pour aller vivre à Singapour.

J’ai beaucoup d’ami.e.s qui ont quitté la Turquie et c’est donc un sujet sensible pour moi (je déteste les au-revoir !).

Nous avons passé un moment très agréable dans un chouette restaurant au bord de la mer : nourriture incroyable, pas mal de verres, beaucoup de rires et de discussions.

Je suis allée aux toilettes à un moment donné, et j’ai senti mon téléphone vibrer dans mon sac.

Normalement, je ne regarde pas mon téléphone quand je dîne avec des amis, mais comme je n’étais pas à table, je l’ai fait. C’était une notification provenant de ma page Facebook.

J’ai plus tard regretté d’avoir regardé ce message parce qu’il a altéré mon état d’esprit pour le reste de la soirée.
Il venait de quelqu’un dont je n’avais jamais entendu parler avant, et qui a écrit…

« Bonsoir, cet article est très intéressant, mais sans vous offenser il y a trop de fautes d’orthographe, c’est dommage 😓 »

Pas d’intro, pas d’au-revoir, que ça. Brut.

Je ne comprends toujours pas comment quelqu’un peut passer SON samedi soir à envoyer des feedbacks négatifs et non-sollicités à des personnes qu’elle ne connait pas. Et je regrette de l’avoir laissé ruiner mon moral à cette soirée.

Pour être honnête, je reçois souvent des messages négatifs (parfois même des insultes !!) depuis que j’ai commencé mon business en ligne. Je suppose que le fait qu’internet expose à un grand nombre de gens, fait que cela touche nécéssairement un pourcentage de personnes qui ne supporte pas ce qu’on fait… et aussi, parce que certains osent dire et écrire des choses en ligne qu’ils ne feraient pas en personne, simplement parce qu’ils sont cachés derrière leurs écrans.

Je ne les laisse généralement pas m’affecter (et ce n’est pas la première fois que quelqu’un pointe du doigt mes fautes d’orthographes)… mais pour une raison que j’ignore, cela m’est vraiment resté en travers de la gorge ce soir-là.

  • Peut-être à cause de mon état d’esprit vulnérable lors de cette soirée d’adieu.
  • Peut-être est-ce l’alcool.
  • Peut-être que j’étais fatiguée.

Je n’en ai quasiment pas dormi.

J’avais un doigt d’honneur comme ceux d’AiWeiWEi qui apparaissait dans mon esprit chaque fois que je cherchais à formuler une réponse.

ai wei wei

 

JE SAIS QUE JE FAIS DES FAUTES D’ORTHOGRAPHE

>> J’en fais en français (pour plein de raisons différentes, que je ne vais pas détailler ici).
>> Je fais des fautes d’orthographe et même des erreurs de grammaire en anglais, car c’est ma deuxième langue.

(Note : je n’ai JAMAIS reçu de remarque en anglais, alors même qu’il est certain que mon niveau est moins bon que dans ma langue natale. Une preuve s’il en fallait une que les français ont l’art de pointer le négatif et de s’enfoncer les uns et autres avec leurs injonctions mesquines. Bref, passons).

Mais cela ne m’empêche pas d’écrire.

Vous savez pourquoi ?

Parce que même si je fais des erreurs, ce que j’écris A un impact positif.

  • Tous les jours, des centaines de nouvelles personnes découvrent Creators for Good et ma mission grâce à mon blog.
  • Toutes les semaines, environ 2000 personnes lisent mes emails du lundi.
  • Tous les mois, des centaines de nouvelles personnes bénéficient de mon cours gratuit de 10 jours par email sur le Business Model durable
  • Tous les ans, plusieurs douzaines de personnes rejoignent mes programmes d’accompagnement, et j’ai donc aidé à la création de plus de 50 entreprises sociales en tout juste 3 ans.

Et même si de temps en temps, certains ‘se plaignent’ (!!!!!) de la qualité de mon contenu gratuit, c’est totalement insignifiant par rapport au nombre de personnes que cela inspire, soutient et encourage.

 

ON M’A CONSEILLÉ D’EMBAUCHER QUELQU’UN POUR RELIRE MON SITE WEB & MES ARTICLES DE BLOG… MAIS HONNÊTEMENT, JE NE PEUX PAS AVOIR QUELQU’UN POUR SURVEILLER TOUS MES ÉCRITS ET PLUS PARTICULIÈREMENT MES COMMUNICATIONS AVEC MES CLIENTS.

 

La dernière chose que je souhaite est d’avoir une présentation parfaite « en surface », et une expérience client moins qualitative.

Les personnes qui ne supportent pas les fautes d’orthographe NE DEVRAIENT PAS devenir mes clients, car je fais aussi des fautes d’orthographe avec mes clients.

>> Et selon moi, ma communication doit refléter qui je suis vraiment, c’est une façon de filtrer ceux qui laisseraient cela affecter la valeur qu’ils tireraient de mes services.

Cela signifie montrer mes imperfections au monde en toute transparence, afin que ceux qui peuvent les surmonter puissent bénéficier de ce que j’ai à leur offrir au travers de ma zone de génie.

POURQUOI EST-CE QUE JE TE PARTAGE ÇA ?

 

Nous avons tous des imperfections.

Cela ne doit pas nous empêcher de faire de notre mieux pour construire des solutions positives basées sur nos forces et notre zone de génie.

Est-ce que les gens se moqueront de toi, te critiqueront, te trouveront ridicule ?

OUI.
Certains en tout cas.

Ne les laisse pas t’arrêter.

  • Je fais des fautes d’orthographe, et pourtant j’écris pour partager mon message.
  • Je suis timide dans les grandes assemblées et pourtant je prépare un TED talk pour 2018.
  • Je suis mauvaise avec les chiffres, et pourtant je dirige un business financièrement HYPER sain.
  • J’ai un accent, et pourtant je partage mon message dans autant de langue que je le peux.
  • J’ai les dents un peu jaunes et pas super alignées, et pourtant je souris.
  • J’ai des faiblesses comme les autres êtres humains, et pourtant j’utilise mes forces pour faire une différence dans le monde.

 

MA QUESTION POUR TOI EST : AS-TU DES IMPERFECTIONS, OU UN MANQUE DE COMPÉTENCE, QUE TU LAISSES TE RALENTIR ?

 

N’hésites pas à m’en faire part dans les commentaires ci-dessous ;)

  • Peut-être que tu ne te trouves pas « assez bon.ne » pour approcher les médias et y défendre ta cause et ta vision.
  • Peut-être que tu ne te trouves pas « assez parfait.e » pour demander un bon prix pour tes produits ou services.
  • Peut-être que tu ne te trouves pas « assez spécial.e » pour être vraiment toi et briller de façon authentique.

Mon message aujourd’hui c’est : tu ES assez.

Peu importe le nombre de personnes que tes imperfections vont « offenser », ne laisse pas cela t’empêcher d’avoir l’impact positif que tu pourrais avoir sur tant d’autres.

Peut-être qu’être puissant c’est être fragile. — Ai WeiWei


business modèle durable


lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.ne.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

Tu veux créer ET un impact positif ET des revenus conséquents ?

Ce dont tu as besoin, c'est d'un Business Model Durable !

Et je peux t'accompagner à créer celui qui te corresponds à 100%, grâce à mon cours GRATUIT par email - en 10 jours​

  • Définis ton propre Business Model Durable
  • Pas-à-pas, avec des exemples concrets et des conseils pour passer à l'action
  • En 10 jours, soit enfin clair & motivé à lancer ta propre activité durable !
x