8 conseils pour trouver TON idée de social business

par | Lancer une entreprise à impact, Ressources gratuites à télécharger | 6 commentaires

Tu rêves de devenir entrepreneur social, c’est à dire créer un impact social positif en utilisant une approche de business viable. Tu admires les entreprises sociales dont tu entends parler et, malgré tes longues heures de recherches, tu as BEAUCOUP de mal à trouver l’Idée de social business qui te permettra de commencer.

Je te comprends parfaitement car j’ai traversé la même chose ! Je me suis réveillée un jour en réalisant que la meilleure façon pour moi d’avoir un travail que j’aime réellement, d’avoir la vie que je souhaite vraiment ET de faire une différence était de créer mon propre business. Je suis devenue obsédée par cette idée et était vraiment excitée par cette nouvelle aventure… Mais je ne pouvais pas décider quel business développer ! Parfois j’avais 10 idées (complètement) différentes par jours. Parfois, j’étais sûre que « cette » idée était la bonne, mais je réalisais, après une semaine, que, pour telle ou telle raison, « ça ne marcherait pas ».

J’ai fini par trouver la bonne idée en employant une approche complètement différente. Je te la schématise dans cet article !

[Tweet « 8 conseils pour trouver TON idée de social business – par @Creators4Good »]

 

#1. Arrête de rechercher des opportunités, concentre-toi sur tes aptitudes

L’une des erreurs que je commettais, comme de nombreux aspirants entrepreneurs, était de rechercher la bonne idée à l’extérieur. Une des clés pour trouver TON business social est d’arrêter de rechercher des opportunités que tout le monde pourrait rencontrer et de prêter plus attention à tes aptitudes. Base ton business social sur tes aptitudes spécifiques et sur ta personnalité.

 

#2. Examine ton passé afin d’identifier TA cause

Il y a de nombreux problèmes sociaux qui nécessitent un entrepreneur social malin pour lutter contre. Si tu t’attardes sur toutes les causes potentielles, tu vas te perdre dans un océan de défis sociaux. Les entrepreneurs sociaux les plus brillants que j’ai rencontrés ont tous construit leur business social sur une cause chère à leur cœur.

[Tweet « Les entrepreneurs sociaux les plus brillants que j’ai rencontrés ont tous construit leur business social sur une cause chère à leur cœur. »]

 

Si je prends mon propre exemple, j’ai toujours été contrariée que, parce que j’ai axé mes études dans le développement durable, les gens (en général) ont toujours pensé que j’étais vraiment naïve et que je voulais planter des arbres pour sauver la terre. Ils ne voyaient pas le potentiel de business que j’imaginais en pensant au développement durable.

Plus tard, lorsque j’ai commencé à réfléchir à un business pour aider les « entrepreneurs sociaux », une de mes (proche !) amie m’a dit : « Tu sais Solène, il n’y a rien de mal à gagner de l’argent. Les problèmes sociaux sont ceux du gouvernement, les entreprises devraient se concentrer sur l’idée de gagner de l’argent et tu devrais en faire de même. » Ça suffisait ! Je bouillais en moi-même ! Je suis devenue toute rouge et ai essayé d’expliquer que, oui, il était possible de créer une valeur ajoutée pour la société et d’être financièrement viable en même temps… Pour être honnête, je ne sais pas qui j’essayais réellement de convaincre ce jour-là, mais, au moins, j’ai validé ma cause : aider les entrepreneurs sociaux à être prospères afin que de plus en plus de personnes croient en ce modèle de business et que nous puissions évoluer collectivement vers une économie globale plus durable.

 

#3. Identifie les problèmes clairement en enquêtant sur ta cause

Les deux premières étapes sont suffisantes en ce qui concerne l’introspection. Il est temps, maintenant, de sortir et d’en apprendre plus sur cette cause qui te passionne. Que disent les personnes concernées par cette cause ? Si tu es passionnée par l’idée d’aider les sans-abris, va leur parler. Si tu rêves d’aider les communautés rurales à améliorer leur niveau de vie, va passer de temps avec elles. Lorsque j’ai compris que je souhaitais aider les (aspirants) entrepreneurs sociaux, j’ai passé des semaines à parler avec ma meilleure amie qui, super coïncidence, était sur le point de créer son propre business social. Je prenais des notes en m’efforçant d’identifier ses plus gros problèmes.

Garde à l’esprit que les personnes ne vont pas te donner les solutions qu’elles attendent. Elles t’aideront, cependant, à identifier plus précisément les problèmes auxquelles elles font face, afin que tu puisses choisir et élaborer une solution pour elle.

Comme l’a dit Henry Ford « Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils m’auraient répondu des chevaux plus rapides ».

 

#4. Choisis l’un de ces problèmes et imagine une solution basée tes propres aptitudes

Pour être viable, un business doit être efficace. A moins que tu n’aies des ressources illimitées, je te conseille fortement de te concentrer sur 1 problème (et seulement 1 problème), auquel tu puisses offrir une solution, sous forme de produit ou de service.

Ici, mon conseil clé est de construire ce produit ou ce service sur quelque chose pour lequel TU es doué, ou au moins que tu aimes faire (et donc pour lequel tu deviendras rapidement doué ;) ).

 

#5. Rends ton idée de social business économiquement viable en réalisant des économies d’échelle

Selon ta cause, les bénéficiaires et les clients (c’est à dire ceux qui paient pour la solution) seront peut-être différents. L’idée ici est de fournir une solution simple et de le faire à grande échelle afin de réaliser des économies d’échelle. En retraçant ma propre expérience entrepreneuriale, j’ai décidé d’être consultante pour des (aspirants) entrepreneurs sociaux. Plutôt que de faire du conseil « sur demande », j’ai créé une méthodologie que j’ai ensuite appliquée et adaptée à chaque client que j’ai aidé. Comme, j’utilise une base mutuelle pour tous mes clients (ce qui permet les prix bas de mes programmes) et améliore mes services grâce aux retours et expériences de chaque client, cela améliore la qualité de mes services au fil du temps.

 

#6. Trouve le bon business modèle

Il n’y pas besoin de réinventer la roue ! Tu peux chercher sur internet différents modèles de business. Le meilleur moyen est de rechercher des entreprises prospères, même dans des secteurs différents du tien, et d’analyser leur business modèle. Construis une liste, choisis les trois meilleurs et contacte des gens qui ont déjà lancé leurs entreprises avec ce même modèle. Grâce à leur expérience, non seulement tu auras les informations pour choisir le meilleur modèle mais tu auras aussi leurs conseils et astuces pour te lancer !


business modèle durable

 

#7. Demande de l’aide

Maintenant que la théorie est vue, il est temps d’agir ! Si tu continues seul, il y a de grandes chances que tu ailles plus lentement que si tu sollicites l’aide d’un mentor, coach ou consultant professionnel. Comme tu as pu le calculer, j’en suis sûre, ton investissement initial (qu’il vienne de tes propres économies ou d’un investissement externe) ne va durer qu’un temps limité, après quoi, les ventes devront prendre le relais. Solliciter l’aide d’un professionnel qui a déjà traversé les étapes que tu devras suivre et qui a mis en place une méthodologie à cette fin est LA clé pour que ton business social soit prospère.

Lorsque j’ai décidé de commencer Creators for Good, je me suis adressée à une coach pour me former sur tout ce qui touche à l’entreprenariat. C’est probablement la meilleure décision que j’ai prise pour mon business ! Lorsque tu fais quelque chose pour la première fois, comme créer ton propre business, tu peux te sentir avancer « dans le noir », « petit à petit » sans jamais savoir ce qui t’attend. Ma coach était ma lampe torche : elle m’indiquait le chemin à suivre et tout ce que j’avais à faire était de le suivre ! J’ai développé mon entreprise bien plus vite que si j’avais été seule, et j’ai même eu mon premier client après seulement un mois !

 

#8. Partage ton idée de social business avec des individus ayant la même façon de penser

Enfin, l’idée de business que tu développes va évoluer au fil du temps. Personne ne vise juste dès le premier essai ! Ne sois pas timide et partage tes idées autour de toi. Garder tes idées pour toi peut te paraître réconfortant mais cela t’empêche de les confronter au monde réel. Et ceci ne vaut pas juste pour la phase d’ « idée ». Tu peux créer un groupe d’entrepreneurs comme toi et organiser des réunions bihebdomadaires afin de partager vos challenges et trouver des solutions les uns pour les autres. Ce n’est pas possible d’un point de vue localisation ? Crée un groupe Facebook privé avec 5 à 10 entrepreneurs ayant le même état d’esprit (mais à différentes étapes) afin de partager vos défis et vos victoires. Je fais partie d’un groupe semblable et c’est extrêmement motivant ! Cela me permet de continuer à aller de l’avant et de ne jamais rester bloquée avec un problème plus de 24 heures ;)


business modèle durable


Si tu as des questions, je serait heureuse de te lire dans les commentaires ci-dessous !

Oui, je lis tous les commentaires moi-même et oui, je te répondrais en personne (dans les 72h maxi). Hâte de te lire ;)


lwt-cropped-photo

Solène est la Chief Empowerment Officer de Creators for Good.

Elle a développé une méthode qui permet aux Citoyen.n.e.s du Monde de lancer et faire grandir leur propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et sans avoir besoin d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

Solène est la fondatrice de Creators for Good.

Elle a développé une méthode pour lancer et faire grandir sa propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et ce sans avoir besoin de cofondateur, d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

6 Commentaires

  1. Aurelie

    Bonjour Solene
    Bravo pour cet article inspirant. Il y a quelques temps, j’ai eu la fibre social entrepreneure et j’ai créé ma société de coaching pour aider les jeunes de mon pays à travailler sur leurs leadership et leur développement personnel. Je suis persuadée que beaucoup de teponses a nos problèmes sociaux resident dans le fait que les jeunes hommes et femmes n’ont pas appris que leur meilleur atout est eux-memes. Je veux faire de ma société une entreprise sociale prospère mais j’éprouve beaucoup de mal a avancer. Je serais ravie d’en discuter avec toi.Merci

    Réponse
    • Solene Pignet

      Bonjour Aurélie,

      Merci pour ton commentaire !

      Je te propose d’en discuter de vive voix par skype, qu’en dis tu?

      Tu peux faire une demande de séance de découverte (gratuite) ici : creatorsforgood.com/fr/session-decouverte/

      On pourra discuter plus en détail de ton projet (moi aussi, je pense que le développement personnel est un vrai levier pour nos sociétés!) et surtout les étapes clef qui te permettrons de faire avancer ton projet.

      A bientôt ;)

      Solène.

      Réponse
  2. Roméo

    Bonjour Solène !
    Je suis très heureux que mes recherches aient pues me mener jusqu’à toi.
    Voici bientôt quelques années que j’y pense, mais ces derniers temps, c’est devenu une obsession pour moi ; développer un social business, dans un milieu sensible, conciliant l’apprentissage, l’influence de divers genres et la recherche de l’accomplissent ; le milieu de l’éducation.
    Pour un peu plus de détail, sans toutefois tout déballer ici, je suis inspiré par un constat amer et presque invisible mais dévoreur qui plane sur l’éducation en milieux scolaire.
    Beaucoup d’idées fusent dans mon esprit pour palier la situation, mais je ne sais quel ordre leur donner, encore moins comment les planifier pour atteindre mon objectif d’entrepreneur, ton aide me sera d’une très grande utilité.
    Merci !

    Réponse
    • Solene Pignet

      Bonjour Roméo, et merci pour ton commentaire! Wahou, super comme projet ! L’éducation est une des causes les plus importante, et où l’impact peut être vraiment grand (et avec des effets ricochets dans la vie des enfants qui peuvent aller très loin dans le temps!).

      Et super si tu es déterminé à créer un social business, that’s the way to go ! ;)
      Pour ce qui es de la clarification des étapes, c’est vrai que ça peut être assez déroutant, surtout au début (et surtout parcequ’a l’école, on nous a surtout appris à devenir de bon petits employés… ;) ).

      Je serai ravie de t’apporter mon éclairage, mais il faudrait m’en savoir un peu plus sur ton projet, là ou tu en est et là où tu veux aller. Pour cela, je t’invite à prendre rendez-vous pour une séance de découverte par skype : c’est gratuis et c’est le moyen le plus efficace pour éclairer ton chemin rapidement ! Voici le lien pour faire une demande : http://www.creatorsforgood.com/fr/session-decouverte (il me reste encore quelques places ce mois-ci – FYI)

      A bientôt!

      Solène.

      Réponse
  3. Mbida amougou Laurent

    Bonjour Solène !
    Je suis Laurent mon projet social à trois volets un centre de documentation , intégrée d’une grainotheque le volet accueil des personnes défavorisées ( enfants de la rue handicapés orphelins et autres comment le rendre aussi économique ? Besoin de vos suggestions
    Merci

    Réponse
    • Solene Pignet

      Bonjour Laurent ! Merci pour votre question.
      Le choix du Business Modèle Durable dépend de nombreux paramètres : son alignement personnel, ses moyens, ses ambitions, le type de bénéficiaire auprès de qui on souhaite être utile… aussi, je vous invite à vous inscrire au cours par email (gratuits) que je propose, et qui dure 10 jours : chaque jour, vous recevrez par email un exercice, un partage d’expérience, un exemple inspirant qui va vous permettre d’avancer pas à pas vers un modèle clair et viable. Vous pouvez vous inscrire au dessus des commentaire (en bas de l’article) ou bien sur ma page d’accueil : http://www.creatorsforgood.com

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.