Inscris-toi à l’atelier jeudi 29 juin à 13h : SE RÉCONCILIER AVEC LA VENTE & CONSTRUIRE SON TUNNEL DE VENTE ÉTHIQUE

12 places seulement !

Inscris-toi à l’atelier jeudi 29 juin à 13h : SE RÉCONCILIER AVEC LA VENTE & CONSTRUIRE SON TUNNEL DE VENTE ÉTHIQUE

12 places seulement !

Comment devenir libre financièrement dans son activité durable ?

par | Atteindre ses objectifs | 0 commentaires

Tu souhaites développer ton propre projet d’entrepreneuriat éthique ? Toutefois, tu dois bien payer tes factures et, sans vouloir t’enrichir outre mesure, tu te demandes si une activité durable est compatible avec une certaine indépendance financière.

Bien sûr, sur Internet, tu as trouvé des tonnes de conseils pour atteindre l’autonomie financière : investir dans l’immobilier, épargner, obtenir des revenus de manière passive… Tu as aussi entraperçu des promesses étonnantes : « Devenez riche en 6 semaines ! » Aussi, tu te demandes comment devenir libre financièrement dans ton activité durable de manière éthique.

Comment je sais tout ça ? C’est parce que je suis passée par les mêmes questionnements… Heureusement, à force de chercher, j’ai fini par trouver ! Aujourd’hui, je souhaite partager avec toi ce que mon expérience m’a appris. C’est pourquoi, dans cet article, je te propose de découvrir mes conseils, compatibles avec tes valeurs écoféministes.

Comment devenir libre financièrement de manière éthique ?

Conseil 1 : Ne te limite pas à un secteur d’activité en particulier

Laisse-moi deviner :

  • Tu es en phase de lancement de ton activité à impact positif ou tu as déjà lancé ton business.
  • Tu as un engagement citoyen fort et tu es très sensible au développement durable.
  • Ton objectif est d’aligner ton activité économique avec tes principes éthiques.
  • Et ce, tout en gagnant un revenu décent, sans compromis sur ton équilibre professionnel / personnel.
  • Toutefois, tu te demandes si le secteur d’activité que tu as choisi est compatible avec ces objectifs de vie.

Si mon expérience professionnelle (et le burn-out que j’ai connu à même pas 26 ans) m’a appris quelque chose, c’est celle-ci : il est tout à fait possible d’atteindre un certain seuil de richesse, sans se sentir heureux·se pour autant…

Être autonome financièrement, oui, mais pas à n’importe quel prix !

Alors, on oublie les métiers d’avocats, de médecins ou de développeurs web (sauf si c’est ce que tu désires vraiment faire). En effet, en tant qu’entrepreneure, il est possible pour toi de devenir libre (financièrement ET psychologiquement), quel que soit ton secteur d’activité.

Conseil 2 : Prends ton temps pour définir tes objectifs

Si tu me connais, tu le sais déjà : je ne suis pas pour la précipitation.

Au contraire, j’aime prendre le temps de décortiquer les choses. J’aime savoir, précisément, ce dont j’ai besoin pour atteindre tel ou tel objectif.Je pense « long-terme » et non « court-terme ». Cela me permet d’envisager des solutions que je n’aurais sans doute jamais imaginées autrement.

Je pense « long-terme » et non « court-terme ». Cela me permet d’envisager des solutions que je n’aurais sans doute jamais imaginées autrement.

C’est comme un potager : plus tu prends le temps d’analyser ton sol et les plantes qui y poussent, et mieux tu connaîtras les bons gestes à adopter pour avoir des légumes en quantité.

penser long terme

En suivant ce « modjo », j’ai pu :

  • atteindre l’équilibre financier après 7 mois et demi de création de mon entreprise seulement ;
  • puis doubler mon chiffre d’affaires par an, sans travailler plus, tout en démultipliant l’impact de mon activité tout autour de moi.

Et toi, quels seraient tes objectifs minimums et idéaux à atteindre ? Quel est le temps que tu te donnes pour en faire une réalité ?

Conseil 3 : Assure-toi d’avoir un bel équilibre de vie

« Il faut travailler dur. »

« No pain, no gain. » (Ou, en français : « Pas de gains sans peine. »

Qu’est-ce que ces 2 phrases, que l’on nous répète depuis notre enfance, ont en commun ?

Eh oui ! Elles nous font croire que nous devons obligatoirement souffrir pour obtenir un résultat, qu’il soit financier ou non. Que, pour réussir professionnellement, nous devons passer des heures et des heures à travailler.

Toutefois, je ne sais pas toi, mais je déteste que mes projets professionnels prennent le dessus sur ma vie personnelle (et inversement). J’aime que tout soit à sa place, bien équilibré.

Bien sûr, il n’est pas toujours facile de se défaire de ces injonctions sociales ! Pourtant, je suis convaincue qu’une meilleure organisation permettrait, à tout le monde, de travailler moins pour plus d’impact (qu’il soit financier ou non).

Aussi, finies les semaines de 50 h ! Je travaille désormais moins de 30 h par semaine, pour autant (voire plus) de revenus qu’avant.

Ma technique ? Une meilleure gestion de mon temps et une meilleure priorisation de mes tâches.

Combien faut-il gagner par mois pour être libre financièrement ?

Tu penses que gagner de l’argent, c’est mal ? Tu te sens dans l’inconfort à l’idée de demander de l’argent en échange de l’impact que tu souhaites créer ?

Peut-être penses-tu ne pas mériter cette richesse.

Peut-être, aussi, as-tu honte à l’idée de gagner plus que d’autres personnes…

Et si tu voyais les choses sous un autre angle ?

Personnellement, c’est en changeant mon « money mindset » que j’ai pu mettre de côté mes croyances limitantes sur l’argent. Avec cette nouvelle vision, j’ai enfin déterminé des tarifs justes pour mon activité durable, sans avoir à les changer tous les 4 matins.

Finalement, j’ai pu atteindre le premier palier de revenus dont j’avais besoin pour vivre décemment.

Pour y parvenir, j’avais avant tout besoin de déterminer un objectif de chiffre d’affaires (CA) pour atteindre cette autonomie tant recherchée !

Pour ce faire, j’ai déterminé l’ensemble des ressources financières dont j’avais besoin pour un mois  :

  • Ressources personnelles : loyer, factures, assurances, impôts, budget pour l’alimentation, les transports et les loisirs, etc.
    >> N’oublie pas également de prévoir un petit pécule pour anticiper les mois où des imprévus financiers surviendraient (panne de voiture, changement de chaudière, etc.
  • Ressources professionnelles : taxes et impôts, coûts de production, coûts de distribution, de sous-traitance, etc.
    >> Là encore, prévois de mettre de côté une certaine somme dans ta trésorerie d’entreprise. Elle te permettra d’anticiper les mauvaises années comme de réaliser de nouveaux investissements dans le futur.

En additionnant les 2 chiffres obtenus, tu auras alors une idée des ventes à faire pour couvrir tes besoins mensuels.

Mon astuce : fixe toi comme objectif d’avoir 3 à 6 mois de trésorerie d’avance pour pouvoir te verser un salaire de base fixe, quels que soient les hauts et les bas de ton activité !

En atteignant ces objectifs de CA, tu seras en mesure non seulement de faire tourner ton entreprise à impact sans stress, mais tu pourras aussi te verser un salaire qui te permette de vivre de manière sereine !

Comment démultiplier son impact financier en faisant évoluer son activité durable ?

Pourquoi augmenter son chiffre d’affaires ?

Tu as enfin atteint ton minimum vital ?

Dans ce cas, il est temps de démultiplier :

  • l’impact de ton activité durable ;
  • et son impact financier.

En effet, en augmentant ton chiffre d’affaires, tu seras en mesure de mettre davantage de côté pour investir dans :

  • de nouvelles collaborations ;
  • de nouvelles offres de service ;
  • de nouveaux matériaux ou outils pour la fabrication de tes produits !

Fais évoluer tes produits et services

Pour y parvenir, ni une ni deux : fais évoluer tes produits et services !

Mais, attention, il ne s’agit pas de le faire sur un coup de tête. Quelques questions sont à se poser d’abord :

  • Tes clients actuels émettent-ils des remarques sur tes accompagnements ? Lesquelles ?
  • Ont-il besoin de quelque chose de plus pour avancer ? Quels sont les « manques » auxquels tu peux pallier ?

Par exemple, lors de la création de Creators for Good, j’ai commencé par offrir des séances individuelles et un suivi par e-mail. Très vite, j’ai fait évoluer mon offre en créant des supports écrits et vidéos, ainsi qu’une communauté de soutien entre toutes mes clientes.

Ceci m’a permis :

  • d’être plus efficace ;
  • de consacrer davantage de temps aux problématiques plus particulières rencontrée par chaque personne ;
  • d’accompagner davantage de clientes en même temps.

Bref : un impact renforcé pour une rentabilité améliorée !

Collabore et délègue

comment devenir libre financièrement

Lorsque tu t’es lancée, peut-être avais-tu du temps et de l’énergie à consacrer à ta communication, à ta facturation, à la création de tes produits ou à l’accompagnement de tes clients ?

Mais, maintenant que ton emploi du temps est bien rempli, sans doute as-tu du mal à mener de front tous ces combats…

Et si tu te déchargeais de certaines tâches afin de te libérer du temps ? C’est le moment de te rapprocher d’autres professionnels ayant les mêmes valeurs que toi !

Chez Creators for Good, par exemple, j’étais toute seule pour tout gérer au moment de sa création. Aujourd’hui, l’équipe présente pas moins de 10 personnes !

Conclusion

Alors, comment devenir libre financièrement ? Finalement, ce n’est pas seulement en ayant les bons outils : il te faut aussi adopter le bon état d’esprit !

Réorganiser son emploi du temps, changer de « money mindset », collaborer… Tels sont mes conseils pour entreprendre de manière sereine.

Ces conseils, je les ai moi-même testés : je suis passée par de nombreuses étapes de déconstruction pour éliminer mes pensées limitantes. C’est ainsi que j’ai finalement pu faire envoler mon activité durable.

Bien sûr, je n’ai pas avancé seule : lorsque je me suis lancée dans l’entrepreneuriat du changement en 2014, j’étais entourée des bonnes personnes. Ces dernières m’ont soutenue et encouragée dans mon projet.

Je n’aurais sans doute jamais pu sortir de ma zone de confort sans ce soutien, et Creators for Good n’existerait sans doute pas aujourd’hui…

Tu as du mal à te payer ? Tu te sens mal à l’aise avec tes tarifs ? Pas de panique ! J’ai créé une formation en 4 vidéos pour t’aider à :

  • gagner en confiance ;
  • avoir la bonne formule en main pour fixer des tarifs justes pour toi comme pour tes clients.
comment devenir libre financièrement

La bonne nouvelle ? C’est entièrement gratuit ! Aussi, n’hésite plus !

Solène est la fondatrice de Creators for Good.

Elle a développé une méthode pour lancer et faire grandir sa propre activité porteuse de sens depuis n’importe où sur la planète – et ce sans avoir besoin de cofondateur, d’investisseurs ou de support gouvernemental. En savoir plus !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.