Morgane

[France]

Avant

Psychologue en cours de création d’entreprise

Après

 Fondatrice de Kame Kairu

quote-mark-cfg

Je m’appelle Morgane, j’ai 29 ans et j’habite en France au Pays Basque. Je suis Psychologue, et j’ai créé Kame Kairu pour accompagner les femmes qui veulent créer une vie équilibrée et qui leur ressemble.

J’ai exercé pendant plusieurs années comme Psychologue salariée. A un moment, j’y ai trouvé des limites, et j’ai eu envie d’intégrer à mon travail mes valeurs et ce qui comptait pour moi, mais je n’arrivais pas à le faire dans une pratique « classique ». J’ai alors choisi de me mettre à mon compte pour pouvoir créer le travail qui me ressemble vraiment. Notamment de pouvoir considérer la personne dans sa globalité, non pas juste l’aspect psychique, mais également le corps, la culture, l’environnement, dans une démarche durable car l’impact que nous avons sur notre environnement est aussi important pour moi. Je voulais pouvoir combiner tout ça dans un seul métier.

Quand j’ai contacté Solène, cela faisait plusieurs mois que j’avais démissionné de mon CDI. J’avais commencé à penser à Kame Kairu, à ce que je voulais proposer comme accompagnement. J’avais le nom, le logo, le site web aussi.

J’avais toujours été salariée, et l’entreprenariat était nouveau pour moi. La partie accompagnement du client, je savais le faire. Par contre, la partie marketing, vente, communication, je n’y connaissais rien et je voyais cela comme une montagne. Mais il fallait passer par là pour me faire connaître. Je me suis dis que c’était une bonne idée de faire appel à quelqu’un qui sait faire cela. Je ne voulais pas perdre de temps à essayer par moi-même plein de techniques suivant ce que je voyais sur internet ou dans des livres. J’avais besoin de quelqu’un pour me guider et m’aider à prendre du recul pour avancer plus vite.

J’ai suivi le travail de Solène pendant quelques mois, et j’ai eu le feeling : ses valeurs correspondaient aux miennes, et j’ai apprécié qu’elle n’aborde pas seulement le marketing/communication, mais également l’état d’esprit, l’énergie… Elle accompagne la personne dans sa globalité comme je le fais dans mon activité. Quand j’ai vu ce qu’elle m’apportait en une seule séance découverte, je me suis dis que tout un programme d’accompagnement avec elle pourrait vraiment m’aider à avancer ! J’étais sans revenu depuis plusieurs mois, mais la question de l’investissement ne s’est pas posée très longtemps : cet accompagnement allait me permettre de faire connaître mon entreprise, de la faire décoller, et d’avoir des clients, et donc de l’argent.

Aujourd’hui j’ai lancé officiellement mon entreprise, le site est en ligne, j’ai commencé la communication, mon blog, ma newsletter. J’ai eu ma première cliente ce qui m’a permis de mettre en pratique mon accompagnement. ET, j’ai créé ma première conférence locale ! Maintenant il faut développer et consolider pour en faire une activité pérenne.

Le plus grand changement que j’ai vécu a été de devenir entrepreneuse, et je ne parle pas du statut de micro-entrepreneur. C’est vraiment un état d’esprit et un mode de vie différents. Maintenant que je travaille pour moi, je dois faire mon planning, m’organiser. Je suis confrontée aux hauts et aux bas de ce statut. Quand on est entrepreneur, on est libre, on n’a personne pour nous dire « fais ci ou ça », mais il faut savoir mettre un cadre sur cette liberté sinon on n’avance pas ! Solène m’a aussi aidée à dissocier travail et vie personnelle.

Si je devais donner un conseil : ne pas hésiter à se poser pour faire la part des choses entre les peurs et l’intuition. A l’heure de travailler avec quelqu’un, c’est le feeling qui est le plus important. Ne pas se laisser freiner par ses peurs, car c’est l’ego qui veut nous faire rester dans notre zone de confort. Faire un premier pas – celui qui coute le plus – par une séance découverte par exemple, et voir ce que ça donne, c’est un bon premier pas vers son entreprise, vers son mieux-être. Car le monde a besoin de plus d’entreprises durables et éthiques !

Découvrir le site internet de Morgane >> kamekairu.fr

Gwenola

Gwenola

[ Turquie ]

Avant

Bénévole dans différents projets & associations

Après

 Fondatrice de Moovandji, pour permettre aux ados de révéler leurs talents

quote-mark-cfg

Je m’appelle Gwenola, j’ai 47 ans et je suis la Fondatrice de Moovandji : j’accompagne des jeunes de 10 à 18 ans (voire un peu plus) – à réaliser et à conduire des projets de A à Z, avec l’appui de professionnels, dans un cadre ludique, convivial, afin de les aider à se révéler et à révéler leurs talents afin qu’ils s’épanouissent et soient acteurs de leur vie.

Je suis moi-même maman de deux ados de 13 et 15 ans. J’ai remarqué que les jeunes ont du potentiel, du talent, par contre ils n’ont pas toujours les moyens de passer à l’action pour construire un projet en collectif. La notion de projet est pour moi fondamentale : cela leur permet d’être responsable, de pouvoir partager au sein d’un collectif, d’entreprendre, et de vivre une expérience valorisante sans attendre 47 ans comme moi pour entreprendre un projet.

J’ai été salariée pendant une vingtaine d’années, je manageais des équipes et je conduisais des projets. Nous nous sommes installés à Istanbul pour 3 ans, et j’ai travaillé comme bénévole pendant ce temps-là. Mais l’entreprise de mon mari lui a demandé de rester une année de plus, et je me suis dis qu’il était temps pour moi de faire une formation. J’ai suivi le MOOC « Ticket for change », et je me suis souvenue de Solène que je connaissais. Je me suis dis que l’accompagnement serait un excellent moyen pour moi de passer rapidement à l’action, de rendre concret mon propre projet et de réaliser une future activité que j’espère nomade et exportable.

J’avais plein d’idées, mais je ne savais pas quelle était LA bonne idée qui pouvait déboucher sur une activité professionnelle pérenne, viable financièrement. Je savais que Solène était la bonne personne pour m’accompagner. Je recherchais aussi un cadre : j’aime l’action, mais j’ai du mal à prendre du recul, à me canaliser. C’est pourquoi un accompagnement me semblait essentiel, pour ne pas perdre trop de temps. Cet investissement a donc tout son sens pour moi. L’entreprise de mon mari ayant souhaité que nous restions un an de plus à Istanbul, ils ont accepté la prise en charge de cet accompagnement.

Trouver l’idée du projet et passer à l’action a été pour moi le plus gros changement vécu au cours de cet accompagnement. La phase d’introspection n’a pas été facile, mais pourtant essentielle. Prendre conscience de ce que l’on veut faire et ne pas faire, de sa zone de génie, faire abstraction de ses pensées limitantes et parfois d’un environnement bienveillant mais qui peut aussi générer des doutes… Solène a toujours été là pour donner l’élan quand il le fallait, et à chaque fois j’ai tenté et j’ai obtenu.

L’accompagnement a été une clé en termes de stratégie de communication même si elle est loin d’être terminée, elle est aujourd’hui plus fluide, organisée et surtout planifiée : cibler les outils, les supports à utiliser comme le site web, les réseaux sociaux qui sont différents suivant si je m’adresse aux ados ou aux parents !

Aujourd’hui Moovandji est non seulement né, mais a aussi accueilli ses premiers clients (au nombre de 14 !), avec deux groupes de jeunes ados accompagnés de professionnels, autour de l’illustration et la cuisine. Ces projets mélangent l’amusement et l’apprentissage technique en leur permettant d’utiliser des outils dont ils pourront se servir plus tard de façon autonome. D’autres projets sont à venir : conférence, impression 3D, reportage photo, pièce de théâtre…

La partie financière n’a pas été pour moi un exercice facile. Au départ ce n’était pas primordial pour moi, je voulais surtout lancer un projet pour voir ce que cela donnait. La démarche de Solène sur cette partie a été vraiment intéressante. J’ai encore du travail, mais j’ai tous les outils nécessaires pour pouvoir construire une activité pérenne. J’ai confiance dans le fait que Moovandji va être rentable.

On a toujours des freins du style « non je n’y arriverai pas, c’est pas pour moi » etc. Avec ce type de pensées, on ne fait rien. Il faut tenter, tester. Quel que soit le résultat, il sera positif, car on en ressort avec des enseignements. Avoir quelqu’un qui pose les bonnes questions, challenge, nous pousse dans nos retranchements, et pose un regard bienveillant et neutre à la fois, c’est super ! Je suis certaine que Moovandji ne serait pas né si je n’avais pas été accompagnée.

Suivre les aventures de Moovandji sur Facebook >> www.facebook.com/moovandji/

Ou sur Instagram >> www.instagram.com/moovandji

Découvrir le site internet >> www.moovandji.com

Témoignage Lidy

Lidy

[France]

Avant

Activité non viable financièrement, impact “étriqué”

Après

Activité viable financièrement et impact exponentiel

quote-mark-cfg

Je m’appelle Lidy, j’ai 32 ans et j’habite dans le sud-ouest de la France avec mon mari et mes deux enfants. Je suis la Fondatrice de La Petite Fourmilière qui accompagne les acteurs de la transition écologique et sociétale, des personnes passionnées et engagées, à déployer leurs projets durablement et efficacement, tout en prenant soin d’eux.

Je suis moi-même une actrice de la transition, je déploie des projets écologiques et sociaux pour contribuer à un monde meilleur. J’ai eu de grosses périodes de suractivité et de découragement, avec l’impression de tout donner sans pour autant que cela avance comme je le voulais. Lorsque j’ai commencé l’accompagnement avec Solène, La Petite Fourmilière avait un peu plus d’un an et demi. Je venais de faire mon site internet, ce qui m’a fait me poser tout un tas de questions sur mon positionnement. J’ai paniqué car je ne voyais pas comment y arriver financièrement. Je n’avais pourtant pas du tout envie de renoncer à ma liberté en retournant dans un job salarié.

Je sentais qu’il y avait quelque chose d’un peu « étriqué » dans mon activité, et en même temps je ne savais pas comment ajouter de la diversité, tout en me sentant légitime. Il y avait donc un repositionnement à faire, et également une interrogation sur à qui je la propose, car je partais du principe que les acteurs de la transition n’avaient pas d’argent. J’avais aussi beaucoup d’attente sur mon rapport à l’argent car je sentais qu’il y avait quelque chose de « pas clean ».

J’étais déjà dans une coopérative dans laquelle je recevais un accompagnement. Mais en suivant le travail de Solène, j’ai senti qu’elle parlait d’une autre manière d’entreprendre que celle que je voyais autour de moi, plus classique, avec des gens qui travaillent beaucoup, qui gagnent très peu, et qui n’ont pas forcément un impact très grand.

Dès le début de mon activité, j’ai pris l’habitude d’investir dans ce qui me semble important : coopérative, espace de coworking, formations… Le montant de l’accompagnement avec Solène était conséquent pour moi, mais j’ai senti qu’il fallait que j’y aille. J’ai d’abord signé pour un l’accompagnement pendant 3 mois, et vu les résultats, j’ai continué jusqu’au bout ! J’ai fait un saut dans le vide, un engagement qui est aussi une manière de m’obliger à aller chercher les contrats, les clients, car l’argent il allait bien falloir le trouver !

Le plus gros changement que j’ai ressenti, c’est justement mon rapport à l’argent. Le fait de recevoir de l’argent pour ce que je donne avec plaisir, qui m’épanouie et qui aide des gens, ce n’était vraiment pas simple pour moi.

L’accompagnement m’a permis également de me lancer de manière visible : j’avais envie d’écrire depuis longtemps, et j’ai maintenant un blog où j’écris toutes les semaines et je reçois énormément de feedbacks. Cela m’a permis d’affiner mes accompagnements pour qu’ils collent davantage à qui je suis et qu’ils aident au mieux les personnes que j’accompagne. Je comprends mieux mon propre fonctionnement d’entrepreneure, j’ai plus de clarté et de sérénité sur l’évolution de La Petite Fourmilière.

Je ne me pose plus la question d’un job salarié car je sais que mon activité fonctionne.

J’avais beaucoup de peurs qui cachaient ma raison d’être : travailler spécifiquement avec mes clients idéaux, les acteurs du changement. Et il y a de très bons résultats pour les personnes que j’accompagne !

Il est important de prendre de la hauteur sur son activité, et seul ce n’est pas aussi efficace qu’en étant accompagné. Quand on a une belle idée et une belle énergie, il est dommage de « bricoler » tout seul dans son coin.

Pour ma part, l’investissement que j’ai fait dans cet accompagnement est déjà remboursé : un immense merci à Solène !

Découvre le site internet de Lidy >> La petite fourmilière

Découvre la page Facebook de son activité >> La petite fourmilière communauté

Elodie témoigne

Elodie

[ France ]

Avant

Ancienne cadre en Marketing Communication

Après

Accompagnatrice en Management Bienveillant et fondatrice de La Suite de l’Histoire

quote-mark-cfg

Je m’appelle Elodie, j’ai 43 ans et j’habite à Clermont-Ferrand. J’ai un parcours Marketing et Communication, j’ai travaillé pendant 15 ans dans la grande distribution, puis j’ai évolué en 2014 en changeant d’entreprise, mais l’expérience n’a pas été très positive pour moi car j’ai fait un burn-out 1 an et demi après. J’ai pris quelques mois pour me reposer, pour reprendre mon corps « en main », et je me suis alors demandée ce que j’avais envie de faire.

J’avais envie de capitaliser sur mon parcours, sur mon expérience professionnelle et mes compétences managériales. J’ai commencé à y travailler mais je tournais en rond. J’hésitais entre différentes voies : retourner vers le salariat, créer une activité… J’étais perdue tant en termes de domaine d’activité que de la façon d’y aller. J’étais bloquée, mais j’avais l’envie d’avancer et également besoin de retrouver une activité rémunérée.

J’ai été séduite par le parcours de Solène et par l’idée de bénéficier de son partage d’expérience. Sa vision de l’entrepreneuriat aussi, différente d’une création d’activité avec une grosse structure et de gros moyens. Je voulais pouvoir créer une activité de façon simple et souple. La dimension de l’entrepreneuriat solidaire aussi m’a plu, la relation gagnant-gagnant avec le client est une valeur que je partage.

J’attendais des outils et une méthodologie pour m’aider à tout mettre à plat. Je voulais construire un parcours et j’avais besoin d’un regard extérieur, d’échanger pour pouvoir prendre du recul et sortir de ma zone de confort, notamment en répondant à certaines questions que je n’avais pas vraiment envie de me poser.

Grâce à l’accompagnement, j’ai identifié la cause du bien-être au travail qui est la base de mon activité. J’ai pris conscience de tous les risques psycho-sociaux qui sont liés au travail aujourd’hui et qui peuvent générer beaucoup de souffrance. J’ai créé une activité de Conseil et d’Accompagnement en Management, qui s’appelle La Suite de l’Histoire. A travers cette structure et ces accompagnements, je veux utiliser mon expérience pour aider les personnes à passer des caps professionnels ou managériaux, tout en gardant du plaisir et l’épanouissement dans leur travail.

Aujourd’hui, je suis en pleine création de mes outils de communication, mon site internet, de mes réseaux sociaux… Je commence à démarcher. J’ai également rejoint une coopérative pour être entrepreneure salariée. Je suis prête à accueillir mes premiers clients !

Le plus grand changement que j’ai vécu au cours de cet accompagnement est mon état d’esprit. J’avais beaucoup de flou, d’appréhensions et de doute. Ils sont toujours là mais j’ai aussi gagné en confiance en moi, en mes capacités, et en mes talents. J’ai une vision de l’avenir et du chemin à parcourir qui est beaucoup plus claire qu’il y a quelques mois. Le second gros changement, c’est que j’ai la sensation d’avoir construit ce projet en m’étant remise au centre, avec mes besoins, mes attentes, mes compétences et mon expérience. Ce projet est beaucoup plus en cohérence avec ce dont j’ai envie aujourd’hui.

Le salariat et l’entrepreneuriat sont des mondes complètements différents. Pour moi il est indispensable de se former à l’entrepreneuriat quand on veut créer son activité, car c’est beaucoup d’autres choses que de faire son métier, c’est également apprendre à communiquer, à se vendre, à s’organiser, à écrire sa stratégie, à construire ses outils de communication, à gérer son administratif… Me faire accompagner m’a fait gagner du temps, et cela m’a évité un certain nombre de pièges et de possibles erreurs, ce qui ne m’a pas empêcher de rester autonome. Un grand merci à Solène !

Découvrir le site internet d’Elodie >> lasuitedelhistoire.fr

Julie Katz

Julie

[Israël]

Avant

Avocate en droit des affaires

Après

Coach de vie et fondatrice de Julie Katz Coaching

quote-mark-cfg

Je m’appelle Julie Katz, je suis la fondatrice de Julie Katz Coaching. J’ai 33 ans, j’ai 2 enfants et je vis à Tel Aviv en Israël. Je suis Coach de vie, j’aide les femmes à se reconnecter à elles pour trouver une vie plus épanouissante, qui fasse plus de sens pour elles, et qui leur permette d’avoir un bon équilibre dans tous les domaines de leur vie, et de se sentir bien.

J’ai travaillé auparavant dans le droit des affaires, d’abord dans un cabinet d’avocats, puis dans une multinationale française. Même si j’excellais dans ce que je faisais, je ne me suis jamais sentie vraiment à ma place. En travaillant aux Etats Unis, il y a 7 ans, je suis tombée sur une femme qui a fondé un mouvement dansé destiné aux femmes : le Qoya. Il m’a permis de lâcher prise, de me reconnecter à moi, et de rentrer dans l’univers du féminine empowerment. J’ai pris conscience qu’à force de suivre une voie toute tracée, sans trop réfléchir à qui je suis, où je vais, ce que j’aime au fond et ce qui m’anime, je me brûlais de l’intérieur et je n’étais pas épanouie. Quand j’ai vu que c’était le cas de beaucoup de personnes autour de moi, je me suis dit « il faut faire quelque chose ! ».

Avant de rencontrer Solène, j’étais en congé parental. J’avais quitté mon entreprise pour prendre du recul et réfléchir à la suite. J’avais plusieurs pistes d’entreprises, un projet de start-up, ou même de céder à mes peurs en rentrant à Paris, mais ça je ne pouvais pas l’envisager ! J’ai décidé d’entamer ma reconversion en me formant au coaching.

Après deux mois de formation, j’étais complètement perdue : j’avais extrêmement peur, tous les « saboteurs » surgissaient, les petites voix qui te disent que tu n’y arriveras jamais… J’avais absolument besoin de soutien à ce moment-là. Je ne pouvais plus reculer, j’avais vraiment envie d’avancer. J’ai été convaincue par les accompagnements de Solène en voyant les témoignages d’autres personnes qui ont travaillé avec elle : il n’y avait pas que des personnes travaillant dans l’environnemental ou dans le social, mais aussi dans le développement personnel !

J’avais besoin d’être guidée dans l’aventure entrepreneuriale. Je suis très autonome et indépendante, mais je ne savais pas du tout par quoi commencer. Je voulais quelqu’un qui m’aide à y aller pas à pas dans les étapes de la création de cette activité. Et trouver le bon mix entre le Qoya et le coaching, faire quelque chose avec ces deux activités. J’avais des économies et donc la possibilité d’investir cet argent à ce moment-là. Je me suis dit que ce serait un investissement qui vaudrait le coup car si je pouvais fonder cette activité sur de bonnes bases.

Au moment de signer cet accompagnement, j’ai vraiment eu un changement d’état d’esprit : j’avais coupé la corde avec la possibilité de repartir en arrière. Je me suis dit « je veux vraiment me lancer dans le coaching, j’y vais ».

Aujourd’hui j’ai défini mon projet : je sais comment mêler coaching et Qoya, quelle est ma mission, ce que je veux faire et comment le faire. J’ai une page Facebook, un site internet, une newsletter qui paraît toutes les semaines! Pour moi qui avait du mal à me vendre, à communiquer autour de mon projet, j’ai pu avancer tout en mettant mes peurs de côté grâce aux outils de l’accompagnement. Je suis prête à accueillir des clientes pour la rentrée !

J’ai vu que je suis capable de faire plein de choses alors que je me pensais incapable de faire. J’ai aussi fait un gros travail sur la relation à l’argent. Quand on veut aider les autres, souvent on ne sait pas trop quel prix, quelle valeur mettre sur cette activité. Ça m’a beaucoup aidée. Seule, ça aurait été beaucoup plus difficile. Investir sur soi permet d’aller plus loin, plus vite, et d’aller mieux. Pour moi l’accompagnement est indispensable.

Lire l’article de Julie >> Mon chemin vers le coaching ?

Découvrir le site internet de Julie >> juliekatzcoaching.com

portrait - anne laure good habits - creators for good.jpg

Anne-Laure

[ France ]

Avant

Salariée dans la communication internationale

Après

Fondatrice de Good Habits, pour un(e) mo(n)de meilleur(e)

quote-mark-cfg

Je suis Anne-Laure, j’ai 37 ans, et je vis en région parisienne. J’ai lancé Good Habits, un projet dans la mode responsable, en B to C dans ses aspects pédagogiques et en B to B pour l’accompagnement dans le développement des marques.

J’ai étudié le design et j’ai travaillé dans différents établissements liés à la mode. Il y a longtemps, j’ai également tenu un blog où je présentais mes tenues. La mode fait partie de moi depuis toujours. J’aime le coté joyeux, coloré de la mode, et pas juste minimaliste qu’on retrouve habituellement dans ce genre de projet. Aujourd’hui, il est encore difficile de se faire jolie en respectant certaines valeurs. Quand j’ai compris qu’il y avait un énorme travail de pédagogie à faire, ça a été pour moi un grand « youpi » car ça me passionne !

J’ai fait pas mal de métiers différents, je me cherchais. J’avais lancé une marque de foulards fabriqués en France, sans comprendre que je faisais déjà de la mode responsable ! J’ai dû mettre ce projet de côté pour des raisons personnelles. Puis j’ai été salariée dans la communication internationale, en 4/5ème. Ce travail ne me correspondait pas et devait être temporaire, mais j’y suis finalement restée presque 4 ans. J’étais encore en poste quand j’ai commencé l’accompagnement avec Solène.

J’avais besoin de structure, de rigueur et d’outils, pas d’un simple coaching de motivation, même si j’ai compris qu’il est important de travailler le mindset. J’ai fait le cours gratuit de Solène sur le business modèle, et après avoir échangé avec elle, j’ai senti que c’était elle et pas quelqu’un d’autre. Je suis contente d’avoir suivi mon intuition. On a travaillé sérieusement, sans se prendre au sérieux, dans la bienveillance.

J’avais un peu d’argent de côté pour financer cet accompagnement. Dans ma précédente entreprise, je trouve que j’ai manqué d’ambition en cherchant à dépenser le minimum, et ça ne m’aidait pas à avancer. J’ai compris que prendre des risques mesurés était important plutôt que de rester dans une forme de peur en gardant son argent « au cas où ».

La détermination et la clarté sont les deux points où j’ai le plus avancé grâce à cet accompagnement. J’ai failli partir un peu « de travers » récemment, et je me suis reconnectée au travail initial fait avec Solène, ce qui m’a aidée à rester en phase avec moi-même. Je me sens structurée, avec toutes les bases nécessaires. J’accompagne un 1er client pilote et ça se passe bien ! Le site va sortir à la rentrée, et j’ai plusieurs contacts avec des prospects. Solène m’a aidée à avancer sans chercher à être parfaite, sinon on n’avance jamais.

J’ai compris que l’entrepreneuriat n’est pas quelque chose de terrible, de fatiguant, où on n’a plus de vie. On peut vivre la vie que l’on souhaite, et rationnaliser pour que ce soit viable financièrement. Je n’en suis qu’au début, mais il y a plein de leviers qui se débloquent, j’en vois tout le potentiel. Maintenant, tout est entre mes mains. J’ai construit toutes les fondations nécessaires à un merveilleux « royaume » !

Il y a eu une transition personnelle également, j’ai beaucoup travaillé sur moi et évolué en parallèle sur différents plans. Aujourd’hui je suis alignée dans tous les domaines de ma vie. Avant j’étais dans l’intention et dans ma zone de confort. Mais la « zone de confort » n’est souvent pas si confortable que ça, j’appelle cela une cage dorée, et il faut savoir le regarder en face, s’écouter, suivre son intuition et non pas ce que vont dire les gens. Merci Solène : maintenant j’ose et j’incarne pleinement ma vie de « changemaker » !

Rejoindre la page Facebook de Good Habits >> www.facebook.com/goodhabitsstyle

Découvrir le site internet de Good Habits >> goodhabits.style

AnneAnne

[France]

Avant

Graphiste freelance

Après

Initiatrice d’un projet pour aider les personnes à se remettre de leurs traumatismes à travers la créativité

quote-mark-cfg

Je m’appelle Anne, j’ai 39 ans, je suis française et j’ai grandi à l’étranger. Je développe un projet pour aider les personnes à se remettre de leurs traumatismes et autres difficultés à travers la créativité.

C’est une cause qui me permet de valoriser mon histoire et qui je suis, pour aider les autres d’une manière unique. J’ai moi-même vécu pas mal de traumatismes et de moments très difficiles pour lesquels j’ai eu besoin moi-même d’utiliser la créativité pour pouvoir faire face. A certains moments je n’ai pas eu accès à la créativité, et j’en ai fait les frais.

Au cours de ces quelques mois de travail, j’ai vraiment pu mettre à plat mon histoire. Je sortais de 3 ou 4 années très riches, mais très difficiles. Il y a eu un chevauchement de grandes difficultés dans ma vie : une dépression post-partum, du harcèlement au travail, et puis j’ai commencé à m’occuper de mon père qui était devenu dépendant. Tout ça s’est ajouté à une coupe déjà largement pleine. Je ne savais plus du tout où était ma place.

Quand j’ai pris contact avec Solène, j’avais l’espoir de réussir à faire « le ménage » dans toutes mes idées. Je suis une créative, c’est mon métier et ma nature et j’avais l’esprit encombré. Il y avait 5 ou 6 pistes différentes de chemin vers lesquels je pouvais m’engager. Je ne savais pas par où commencer. J’avais espoir de gagner en clarté, de pouvoir lâcher des idées qui n’étaient pas nécessaires, qui ne servaient pas mon projet.

J’ai toujours fait dans ma vie un travail d’évolution personnel, parfois en me faisant aider. Et pour cette question de savoir où me situer professionnellement, je me suis dis qu’il fallait que j’investisse en moi, dans une aide efficace. En découvrant le travail de Solène, je me suis tout de suite identifiée à ce qu’elle disait, au processus qu’elle mettait en avant, aux différents outils qu’elle présentait, et aussi à son histoire. Mon père m’avait laissé un héritage. Mais je n’ai pas attendu cet argent et j’ai d’abord emprunté dans ma famille car il y avait urgence à commencer ce travail.

Au terme de ces 4 mois d’accompagnement, j’ai beaucoup plus de clarté, moins de bruit dans mon esprit, beaucoup moins de censeurs, c’est beaucoup plus calme. J’ai réussi à organiser et à mettre en place des choses me permettent de travailler plus sereinement, et de concentrer mon énergie, mon temps et ma créativité dans un même sens.

J’ai pris la décision de prendre quelques mois pour réaliser des projets créatifs concrets. Aujourd’hui je me remets de quelque chose de très lourd, et je me donne la chance et l’opportunité de transformer tout ce que j’ai vécu pour en faire ressortir le positif, les choses les plus pertinentes que je pourrais transmettre. Ça se traduit notamment par le projet de l’écriture d’un livre.

Aujourd’hui je suis confiante. Je suis partie de l’impression qu’il n’y avait pas d’espoir, pas de solution, que c’est la crise en France et dans ma vie, que j’avais déjà essayé et que je n’avais pas réussi… Même s’il reste beaucoup de points d’interrogation, j’ai fait du chemin, et je sais que je vais réussir à articuler mon projet, sans dénier la personne que je suis. Trouver un équilibre, entre ma vie de famille et ma vie de femme. Et aussi apporter ma pierre à l’édifice social et d’avenir, ce qui est très important pour moi.

Aux personnes qui doutent à se lancer, je dirais de ne pas hésiter, de ne pas laisser la peur – de ne pas être prêt, de ne pas savoir, de ne pas être à la hauteur – les empêcher de faire ce premier pas. Quand je doutais et que j’avais l’impression de ne pas avancer, les entretiens avec Solène me faisaient repartir rassurée sur le fait que le travail se faisait. Se faire aider permet de gagner du temps et c’est un magnifique cadeau qu’on se fait à soi et à ses futurs clients.

Valerie Minvielle

Valérie

[France]

Avant

Entrepreneure débordée de demande

Après

A développé un nouveau modèle pour avoir plus d’impact sans avoir à travailler plus

quote-mark-cfg

Je suis Valérie de Minvielle, j’habite Marseille avec mon mari et nos trois enfants, et je suis psychologue clinicienne. En 2015, j’ai fondé « Ma Juste Place » : c’est une façon d’exercer mon métier de psychologue différemment, car je ne m’adresse qu’aux femmes que j’appelle les « wonder-women épuisées », ces femmes mariées ou en couple, souvent avec des enfants, qui veulent tellement tout réussir dans leur vie, des enfants dégourdis, une belle vie de couple, un job qui a du sens, qu’elles finissent par s’épuiser, s’oublier et par craquer.

Je reçois ces femmes par Skype, et je les aide à se reconnecter à qui elles sont afin qu’elles retrouvent leur pleine responsabilité et la paix dans leur famille, mais surtout qu’elles puissent offrir au monde le meilleur de ce qu’elles ont à donner.

En termes d’activité, la première année a été progressive, la seconde est montée en pression, et à la troisième année, je n’arrivais plus à répondre à la demande. J’avais trop de clientes ! Je me suis alors demandé comment évoluer. Je ne pouvais pas refuser du monde, cette idée m’était insupportable et c’était contre-productif… J’étais confrontée à l’une de mes limites, et quand c’est le cas, je demande de l’aide.

J’avais déjà suivi une formation de marketing en ligne qui avait été utile, mais je n’avais pas été accompagnée sur un plan stratégique. Or c’est dont j’avais besoin. Je souhaitais prendre du recul et bénéficier de compétences que je n’ai pas dans le domaine commercial.

Je suivais Solène depuis longtemps, mais je ne me sentais pas concernée car je ne m’étais pas posé la question de savoir si je développais un business sociable ou durable. Après réflexion, je me suis rendu compte que si ! Après quelques échanges avec elle, j’ai été rassurée sur le fait que cet accompagnement serait bien personnalisé, tout en bénéficiant de ses compétences commerciales et stratégiques.

Les trois mois d’accompagnement sont passés très vite. Une partie des résultats n’est pas encore visible car la mise en place de mon nouveau modèle commercial m’a pris un peu de temps à réaliser. Il est en fonction depuis peu ! Mais je sens que c’est un super modèle : j’ai compris comment absorber mon afflux de demandes, et comment il me permet de mieux qualifier les prospects. Cela me fait gagner du temps.

J’avais aussi tendance à travailler beaucoup trop, avec des journées « tunnels », ce qui est une dépense d’énergie énorme et non obligatoire. Solène m’a aidée à imaginer une autre façon de travailler et d’organiser mon temps pour ne plus être prise dans ce tunnel et pouvoir augmenter ma capacité de clients. Les résultats sont top ! Je suis beaucoup plus tranquille, plus canalisée et je bosse beaucoup mieux.

Si vous cherchez un accompagnement stratégique personnalisé, foncez ! C’est vraiment l’une des grandes compétences de Solène. Si vous avez faim de vous mettre au travail, de découvrir plein de choses et d’avancer, n’hésitez pas !

Découvrez le site internet de Valérie >> www.majusteplace.com
Et suivez la sur Facebook >> www.facebook.com/valeriemajusteplace

Sophie

Sophie

[France/Canada]

Avant

Salariée en expatriation

Après

Accompagnatrice des femmes en Quêtes de Sens & Fondatrice d’Arborethum

quote-mark-cfg

Je m’appelle Sophie, j’ai bientôt 34 ans, je suis française, j’habite à Montréal depuis 9 ans et je suis la fondatrice d’Arborethum. Arborethum est un service d’accompagnement personnalisé pour les jeunes femmes en quête de sens personnel et/ou professionnel. Pour les aider à reconnecter vraiment avec leur essence profonde, leur raison d‘être, qu’elles puissent la vivre au quotidien et s’épanouir pleinement.

C’est avant tout un cheminement que j’ai moi-même vécu, tant dans la sphère personnelle – à travers l’expatriation et des démarches de développement personnel, voir même de travail avec des psychothérapeutes. Egalement dans la sphère professionnelle car j’ai entamé une reconversion professionnelle en 2012. C’est un moteur dans ma vie, je me suis toujours posée la question : Est-ce qu’on ne peut pas mettre plus de sens dans nos vies, avoir plus d’impact ? Ou faire en sorte que nos journées ne soient pas à un niveau « superficiel » ? Pour moi la profondeur a toujours été importante.

J’avais envie d’aider d’autres personnes à suivre ce même chemin, de manière plus simple que ce que j’ai vécu moi, en donnant des outils, un accompagnement et également des encouragements. Je fais cela depuis 10 ans et je propose aux personnes que j’accompagne de le faire en 4 mois, c’est un bon tremplin ! Je voudrais qu’on se réveille et qu’on reprenne conscience de notre pouvoir. Surtout les femmes.

J’ai essayé de lancer mon activité toute seule pendant longtemps et j’ai vu que ça ne fonctionnait pas. Depuis un an et demi, j’avais enregistré un nom de domaine, tenté de faire un blog. Je travaillais en coulisse mais je n’avais jamais osé le lancer. J’étais bloquée dès qu’il s’agissait de faire un pas pour me rendre visible. C’était très frustrant.

Il y avait aussi le manque de clarté sur mon offre : où est-ce que j’emmenais les gens ? Également le manque de focus : je n’avais pas quelqu’un à qui rendre des comptes sur mes avancées.

On dit souvent qu’une décision d’achat se prend soit sur un grand désir, soit sur une grande douleur et dans mon cas c’était les 2. Je savais qu’en me faisant accompagner j’allais rentrer dans mes coûts, rembourser mon investissement plus tard, quand j’aurais des clients. C’est même un bon moteur pour aller chercher des clients !

J’ai choisi Solène, car on se ressemble : on a des parcours très similaires. Elle aussi est partie d’une grande compagnie pour se réorienter vers quelque chose qui avait plus de sens pour elle et créer un impact positif.

Les résultats obtenus par cet accompagnement sont époustouflants ! Quand je regarde le chemin parcouru, c’est tellement au-delà de mes attentes. J’ai fait le point sur ce que je voulais créer, le cap à prendre et l’offre concrète. Ensuite un second temps plus douloureux qui a été d’oser m’exprimer, de parler de mon projet, de faire une étude de marché… Puis trouver un nom qui me faisait vraiment plaisir pour mon activité.

Aujourd’hui j’ai ma communauté, j’ai lancé ma page Facebook, j’ai fait mon « coming-out entrepreneurial » en faisant mon lancement car plein de gens ne savaient pas que j’avais créé mon activité. J’ai vu que pleins de gens avaient besoin de ce que je proposais.

Suite à cette offre de lancement, j’ai trouvé mes deux premiers clients, c’est tellement incroyable pour faire taire toutes les petites voix qui disent qu’on n’est pas assez bien, que ça va pas être utile etc… Ces deux clients confirment qu’il y a de la valeur dans ce que j’offre et que ça va faire une différence dans leur vie. Et ce n’est que le début, mais whoua quel début !

Être dans l’action a été pour moi le plus grand changement. Je suis anxieuse de nature, et perfectionniste. C’était vraiment un défi pour moi de « sortir de ma tête ». L’accompagnement m’a forcé à me confronter à mes peurs, à passer au-delà de certains blocages, comme prendre ma place et utiliser ma voix pour porter ce qui m’anime. Je recommande à tous les anxieux, perfectionnistes, qui se retrouve dans ce cas de figure de vivre trop dans leur tête avec de supers projets, osez les sortir, car c’est vraiment chouette ce qui arrive quand ose exprimer tout ce qu’on a de beaux à l’intérieur.

Alors, n’hésitez pas : faites ne serait-ce qu’une séance découverte, c’est juste un pas, et voyez comment vous vous sentez. Chaque petit pas vous rapproche du but. Travailler avec Solène fait vraiment une différence. Si vous ne vous faites pas confiance, faites-lui confiance à elle ! Elle a les outils, l’approche humaine et authentique.

Découvrir la page Facebook de Sophie et la communauté d’ARBORETHUM >> facebook.com/arborethum/

Temoignage Anne canada

Anne

[Canada]

Avant

Diététicienne & chef de projet en promotion de la santé

Après

Co-fondatrice d’Ecotourbox qui crée des coffrets cadeaux d’activités éco-responsable.

quote-mark-cfg

 

Je m’appelle Anne, j’ai 32 ans, et je vis à Montréal. Avec mon partenaire Thomas, nous avons fondé Ecotourbox qui crée des coffrets cadeaux d’activités éco-responsable, afin de permettre aux personnes de profiter de la belle nature au Québec.

Ce qui est important pour moi, dans mon quotidien, c’est de préserver la santé. Et celle-ci est très dépendante de notre environnement. Avec Ecotourbox, nous développons des partenariats avec des entreprises familiales ou de petites tailles qui ont un impact positif sur l’environnement au quotidien.

Après avoir créé mon entreprise, réglé les aspects administratifs, j’ai commencé à développer le premier coffret cadeau : « Virée gourmande ». Le site web était en construction mais il me restait à rédiger l’ensemble du contenu. Je me posais beaucoup de questions, et j’avais besoin d’outils pour m’organiser au quotidien, et pouvoir mettre en place les différentes étapes pour atteindre mes objectifs.

J’avais besoin d’être accompagnée car je voulais vraiment prendre le temps de développer mon entreprise, en faire une priorité dans mon quotidien car c’est ainsi qu’on peut espérer avoir des résultats. Je voulais finaliser le lancement du site web, qui est une étape très importante. Il y avait aussi le premier coffret cadeau à finir de concevoir, pour le mettre en vente sur le site. Il nous fallait également développer la communication autour d’Ecotourbox.

Je suivais le blog de Solène depuis environ un an, et je recevais son infolettre. Son partage d’expérience répondait à plusieurs questions que je me posais. Solène connait l’expérience du démarrage d’activité quand on est expatrié et tout cela m’a aidé à prendre ma décision d’un accompagnement. J’avais des économies que j’ai choisi d’investir dans le démarrage de mon entreprise, et donc dans cet accompagnement qui m’a vite semblé indispensable.

Aujourd’hui, après six mois d’accompagnement, le site est lancé et le premier coffret cadeau est en vente. Les premières ventes sont là, ce qui est un beau résultat atteint ! Nous avons créé la page Facebook et eu un article dans les médias, ce qui nous a beaucoup aidé. Au niveau personnel, j’ai acquis des méthodes pour m’organiser et mieux gérer mes priorités. C’était très intéressant de bénéficier de l’expérience de Solène pour mettre en place des stratégies personnalisées.

A ceux qui se lance dans l’entrepreneuriat, je dirais qu’il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions, d’échanger avec les personnes qui sont passées par les différentes étapes de la création d’entreprise. Il ne faut pas hésiter à prendre contact avec les personnes susceptibles de pouvoir nous accompagner, par des séances découvertes par exemple afin d’avoir un premier échange et de pouvoir poser toutes les questions que l’on se pose.

Découvrez le site internet d’Anne >> Ecotourbox 

Rejoignez la communauté d’Ecotourbox sur Facebook  >> par ici

 

 

Christelle Will
Christelle

[France]

Avant

Webmaster dans une grande administration

Après

Coach et Experte en Génie féminin

quote-mark-cfg

Je suis Christelle Will, j’ai 44 ans, et je suis Coach et Experte en Génie féminin. J’accompagne les femmes salariées, en reconversion professionnelle ou encore entrepreneuses à identifier et libérer leur zone de génie, leur talent unique.

Auparavant, j’étais webmaster dans une grande administration. Je sentais que j’avais fait le tour du poste, et il n’y aurait pas de possibilité d’évolution sans y perdre ma santé… Le moment était venu de voler de mes propres ailes.

Cela faisait quelques temps que je ressentais le besoin de me faire accompagner. J’avais testé quelques formations gratuites, mais je sentais qu’il me fallait quelque chose de plus personnalisé. En découvrant le travail de Solène, j’ai été vraiment touchée notamment par sa notion de « contribuer à un monde meilleur ».

Je souhaitais clarifier quelle activité je pouvais développer, trouver le bon business model et être aidée pour m’organiser efficacement. Je voulais développer mon business de façon prospère, passionnante et surtout respectueuse.

L’envie d’aider les femmes est venue à moi comme une évidence pendant cet accompagnement. J’ai aussi ressenti une grande peur à ce moment-là. Solène, avec ses mots toujours justes, m’a fait prendre conscience que si je ressentais de la peur, c’est que je touchais là ma zone de génie. Cela m’a débloqué et je me suis enfin lancée !

A l’issue de cet accompagnement riche, complet et cohérent, mon site est en ligne, j’ai un plan d’actions clair et cohérent, et des premiers clients. J’ai fais une rupture conventionnelle et suis entrepreneure à plein temps, ce que je n’aurais jamais osé faire sans cet accompagnement.

Grâce à ce programme, je me suis sentie soutenue, et je le suis encore maintenant grâce à tous les outils et partages de Solène que je continue à utiliser.

Découvrez le site internet de Christelle >> Christelle Will
Et suivez la sur Facebook >> LiberezVotreZoneDeGenie

Temoignage Helene

Hélène

[France]

Avant

Consultante stratégique au Ministre de la Modernisation à Buenos Aires

Après

Fondatrice d’EDENI, club Zero Waste positif avec bootcamp et workshops

quote-mark-cfg
Avant de démarrer l’accompagnement avec Solène, j’étais consultante stratégique du Ministre de la Modernisation à Buenos Aires. Je sentais que pour des raisons politiques et sociétales, je n’arrivais plus à avoir l’impact dont j’avais besoin. J’ai refusé un poste de Député et je me suis détournée de la politique.

Mais je ne savais pas trop quoi faire. J’avais peur de me lancer toute seule et je ressentais fortement le fameux syndrome de l’imposteur. En cherchant des témoignages sur internet, je suis tombée sur le site de Solène et son parcours dans une école de commerce et son précédent métier de consultante m’ont rassurée.

Ce que j’attendais d’un accompagnement était d’avoir une sorte « d’associé » pour pouvoir démarrer et ne pas me sentir seule. Je souhaitais avoir un retour bienveillant sur ce que je mettais en place, et être challengée. En attendant de pouvoir trouver cet associé, Solène était pour moi la meilleure option. Je souhaitais qu’elle m’apporte son regard, et que l’on cocrée une offre qui me convienne.

J’économise environ 2000 euros par an grâce au Zéro Waste. Je me suis dis donc que je pouvais me permettre d’investir dans cet accompagnement grâce à ces économies.

Les principaux résultats que j’ai obtenus ont été tout d’abord d’avoir pu être rassurée dans la phase de lancement de mon activité ! J’avais démissionné et je ne savais pas par où commencer. Avoir des documents, des cours, des Skypes avec Solène, le fait d’être dynamisée par elle, m’ont permis de me mettre en route car je n’avais plus le choix. Une fois qu’on investit, on sait qu’on est lié par une sorte de « contrat avec soi-même », on doit se lancer. Et ça c’est déjà énorme.

Pour démarrer, il est important de bien se connaitre et les exercices que proposent Solène sont pour cela vraiment utiles. Le fait de se plonger dans les chiffres aide à redescendre sur terre mais sans pour autant se faire peur : on évite d’être trop idéaliste en faisant concrètement le point sur ce dont on a besoin.

Tout cela m’a permis de me recadrer : je ne pouvais pas viser toutes les cibles : entreprises, collectivité, particuliers. J’ai donc commencé par ce qui me faisait le plus vibrer en me concentrant sur les particuliers. Aujourd’hui, il y a une vraie communauté qui se développe autour d’EDENI. 100 % des personnes ayant suivi le bootcamp le recommandent. 

Je me suis vraiment donné à fond pour réussir à apporter le service le plus qualitatif et le plus professionnel, et ça a bien marché. Après les particuliers comme clients, j’ai eu de plus en plus de demandes de conférences, d’interviews et maintenant d’entreprises. Chez les particuliers, il y a une réduction des déchets d’environ 50 %. Il y a des projets, un savoir, une meilleure vie, une énergie retrouvée, une nouvelle vision qui leur sert tant au niveau personnel que professionnel.

edeni en images

Le plus gros changement que j’ai ressenti est le fait de devenir entrepreneuse sociale, ce n’est pas rien d’avoir sa propre entreprise ! Je suis même actuellement en phase de recrutement. Il y a bien sûr des concessions à faire et c’est un long parcours auquel il faut se préparer, mais la satisfaction de faire quelque chose qui apporte de la valeur ajoutée et un impact positif sur cette planète, n’a pas de prix.

Pour les personnes qui me lisent, j’ai envie de dire : Lancez-vous ! Ne mettez pas vos rêves de côtés car les choses sont toujours réversibles. Au début, cela fait très peur, mais je m’aperçois qu’en faisant ce chemin de entrepreneuriat, on gagne beaucoup en valeur professionnelle et humaine.

Je pense qu’il est très important de se faire accompagner, ne serait-ce que pour bénéficier du recul d’une personne extérieure, que ce soit un incubateur, Solène ou quelqu’un d’autre. Et en général, on n’a pas cet accompagnement de la part de la famille ou des amis, car ils ont peur pour nous.

Je me souviens qu’à un moment j’avais envie d’abandonner… rien que le fait de recevoir un email de Solène me rappelant tout ce que j’avais déjà mis en place m’a aidé. J’avais besoin de l’entendre !!!

Soyez fier de vouloir entreprendre de manière responsable et sociale, avec la bienveillance de Solène. Et puis, tout ne s’arrête pas à la fin de l’accompagnement car on gagne un réseau, une communauté.

Découvrir le site internet d’Hélène et la communauté d’EDENI >> www.edeni.fr

Tu veux ces mêmes résultats? Passe à l’action !

Elise portrait - creators for good

Elise

[France/Thaïlande]

Avant

Salariée dans la maroquinerie de luxe

Après

Co-fondatrice de Maison Pollux, une marque pour enfants ET parents

quote-mark-cfg

Je m’appelle Elise, j’ai 33 ans, je suis française expatriée à Bangkok. Au départ, mon associée Delphine et moi avions quitté le salariat et nous avions envie de nous lancer dans l’entreprenariat, mais nous n’avions pas de projet. Nous sommes toutes les deux mamans, et connaissions la maroquinerie. Nous avions très envie de pouvoir porter les sacs de nos enfants car parfois ils n’en veulent plus, et les mamans n’osent pas les porter à cause du look ou de la taille qui ne convient pas. De plus, la transmission enfant-parent est une cause qui nous tient à cœur.

Un jour le projet a germé dans nos têtes : « Pourquoi pas une maroquinerie enfant/parent » ? J’étais stressée car je me disais qu’une montagne de choses allait nous tomber dessus. Je ne savais pas par quoi commencer… J’ai rencontré Solène lors d’une conférence, et son discours m’a convaincue de me lancer dans un accompagnement avec elle. J’ai senti que cette collaboration serait une aventure qui me conviendrait. Je souhaitais un accompagnement personnalisé sur du long terme, et c’est ce qui m’a décidé.

J’ai beaucoup appris grâce à cet accompagnement : à organiser mon temps, me fixer des objectifs, ce que je ne faisais pas vraiment avant car j’avais tendance à travailler au fil de l’eau. J’ai appris à organiser cette vie nouvelle d’entrepreneur où on peut faire ce qu’on veut quand on veut. Le plus grand changement vécu au cours de ces 6 mois est à titre personnel : j’ai pris confiance en moi, petit à petit, en nos facultés, en notre projet. J’ai également développé la patience, que j’avais peu dans ma vie de salariée où on exigeait de moi des résultats rapides.

Le plus difficile pour moi, et qui a été révélé dans cet accompagnement, c’était de sortir de ma zone de confort. J’ai trouvé des pistes pour y arriver et faire les choses petit à petit, sans stress. Solène m’a entre autres beaucoup aidé sur ce point. Cela fait maintenant quelques mois que nous sommes lancées! La société est créée, notre business plan est finalisé. Nous avons travaillé sur notre storytelling, avons notre logo, une charte graphique, des cartes de visites…

A tous ceux qui ont une idée de projet, je leur dirais de ne pas hésiter à se faire accompagner : cela aide à voir plus clair dans l’immensité des choses à faire. Ce coaching avec Solène, main dans la main, m’a aidé à définir mes priorités, et a également donné un sens à toutes les actions à faire. Il permet également de prendre du recul régulièrement, de se rappeler pourquoi on a fait ce choix d’être entrepreneur et de se lancer dans un projet.

Suivez l’évolution de Maison Pollux sur Instagram >> Maison Pollux

anne claire
Anne-Claire

[Luxembourg]

Avant

Salariée dans le secteur bancaire

Après

Fondatrice d’im-PRESSED, un bar à jus pressés à froid

quote-mark-cfg

Avant de rencontrer Solène, ça faisait déjà plusieurs années que je voulais quitter le milieu de la banque qui ne me correspondait pas. Je devais prendre une décision. Mais j’avais du mal à quitter tout cela.

J’avais besoin d’un déclic, d’une aide, pour accepter que je puisse faire autre chose et remettre en question mes choix passés. Me dire qu’il n’était pas trop tard pour me réorienter vers quelque chose qui aurait plus de sens pour moi, qui m’apporterait plus ainsi qu’à mon entourage. Quelque chose de plus gai, de plus sympa.

Je me suis dit « il me faudrait quelqu’un pour m’aider à me lancer, pour m’aider à dire au revoir à mes années d’employée de banque, et passer à autre chose ».

Au début de l’accompagnement avec Solène, j’avais toutes les semaines une nouvelle idée, suivi de hauts, de bas et d’incertitudes. Grâce à l’accompagnement, j’ai continué à chercher jusqu’à ce que je trouve l’idée de im-PRESSED. L’idée de base était de faire des jus à domicile, et de les livrer moi-même dans les entreprises. Puis l’idée s’est développée et une amie a rejoint le projet, et nous allons ouvrir un bar à jus pressés à froid (et dans la bonne humeur !).

Idéalement, nous voudrions ouvrir en février 2018. Nous avons trouvé un local, nous créons actuellement une SARL, il y a pas mal de papiers à faire. Nous travaillons également sur le business plan et sur la partie pratique : quel type de bouteille (en verre !) choisir, quel logo, quel concept, quelle page internet… Egalement la partie financière avec la comptable.

Maintenant c’est du concret, je ne regarde plus en arrière, seulement en avant !

Le plus grand changement que m’a apporté cet accompagnement est d’avoir pris ma décision. Il y a un avant et un après ! Ça m’a permis de fermer cette période en tant qu’employée, d’apprendre à penser différemment, comme une entrepreneure, et de pouvoir penser en détails à mon projet. C’est beaucoup plus épanouissant.

Je pense qu’il ne faut pas hésiter à prendre du temps pour soi. Penser à ce que l’on veut faire, même si cela implique de gros changements dans sa vie. Mais ça vaut le coup car le temps passe vite, et si on passe notre vie à faire quelque chose que l’on n’aime pas, on devient aigri, fatigué, pas motivé…

Il n’est jamais trop tard pour repenser les choses, pour essayer de ne pas avoir de regret.

Je suis optimiste pour la suite. Merci Solène de m’avoir accompagnée, d’avoir répondu à toutes mes questions – que je pensais parfois bêtes mais qui ne l’étaient pas comme tu me l’as fait comprendre ! C’est ce qui m’a amené aujourd’hui à un projet concret.

Elina bulle exploratrice

Elina

[ France / Allemagne ]

Avant

Emploi dans le secteur culturel (spectacle vivant)

Après

Fondatrice de La bulle Exploratrice

quote-mark-cfg Ca faisait plusieurs années que j’avais envie de monter mon propre projet, mais sans jamais réussir à me lancer : soit par manque d’idée, soit quand j’en avais, je les laissait tomber. Ça ne marchait jamais. J’avais une grande attente, et aussi la peur que ça ne marche pas – puisque ça faisait longtemps que je n’y arrivais pas. Et au final, ça a marché !

Quand j’ai découvert Creators for Good, je venais de quitter mon emploi dans le secteur culturel (spectacle vivant), avec pour objectif de me mettre à mon compte et de créer ma propre entreprise en ligne.

Je n’avais pas de projet défini, je partais donc presque de zéro ! Au moment d’investir dans l’accompagnement, je n’avais aucune garantie de résultat. Mais ma décision était prise et j’ai donc trouvé un moyen de financer mon démarrage via un emprunt familial. Ça a été une prise de risque, mais je suis très contente de l’avoir fait !

Au niveau des résultats, il y en a beaucoup ! Et c’est assez incroyable en fait, j’ai l’impression d’un avant/après. Très concrètement, j’ai réellement pu définir et lancer mon projet, et tout ce qui va avec (profil exact des clients avec qui j’ai envie de travailler, le nom, la méthode et les outils pour commencer à créer sa visibilité, sa communication et son marketing, …).

De manière moins concrète mais tout aussi importante, c’est mon positionnement en tant qu’entrepreneur. C’est un vrai changement d’état d’esprit et ton accompagnement permet de vraiment travailler son développement personnel.

Aujourd’hui, j’assume pleinement mon projet, et le fait qu’il porte sur le développement personnel et l’alignement en tant que tel. Le fait d’amener cette partie de moi à l’extérieur – au-delà de ma famille et de mes très proches – a été un beau challenge, et un beau résultat !

Très concrètement, j’ai aussi décroché ma 1ere cliente, ce qui est là aussi un super résultat. Merci beaucoup de m’avoir accompagné dans cette année très particulière. Merci beaucoup, vraiment ça a été assez dingue ! Je suis très, très heureuse de tout ce qui en découle et ce qui va arriver. Ça peut sembler cliché de dire ça, mais notre rencontre a changé ma vie ! Je me sens vraiment alignée. C’est une expérience énorme.

Et à ceux qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat pour donner du sens à leur carrière et qui hésitent à se faire accompagner, je dirais d’écouter votre envie, votre motivation et votre feeling. S’ils sont là, foncez ! L’argent peut toujours se trouver. L’accompagnement en tant que tel est très enrichissant, quels que soient les résultats qu’on peut ensuite obtenir. 

Visiter le site d’Elina >> La Bulle exploratrice

Clementine temoignage

Clémentine

[France]

Avant

Ingénieure

Après

Fondatrice du Cerle des Olives, activités artistiques interculturelles adaptées aux octogénaires

quote-mark-cfg

Ça faisait longtemps que mon projet germait en moi. Je savais que je voulais faire quelque chose pour les personnes âgées, j’avais fait beaucoup de recherches et j’avais envie de me lancer dans l’entrepreneuriat, mais je ne savais pas par où commencer.

article journal clementineJ’ai profité d’un déménagement dans le sud, à Nice, pour démarrer ton accompagnement et donc pouvoir me lancer concrètement, en étant aidée pas-à-pas pour avancer !

Je ne m’y attendais pas forcément au départ, mais c’est l’aspect « développement personnel » de ton accompagnement qui m’a beaucoup aidé – notamment pendant les premiers mois, pour se positionner en tant qu’entrepreneur. Réfléchir aux bases pour créer une entreprise qui nous correspond, plutôt que de brûler les étapes et d’aller vendre quelque chose directement. Cela m’a vraiment aidé à me dire que je suis capable de le faire, capable d’y aller, à fond !

Suite à l’offre de service qu’on a élaboré ensemble, et aux différents tests de canal de communication pour toucher les personnes âgées efficacement, j’ai même reçu une demande d’interview pour un journal local ! La communication, c’est tout nouveaux pour moi, et je dois dire que c’est très encourageant d’avoir des retours aussi positifs.

Merci de m’avoir accompagné ! C’était une très bonne expérience. Et à ceux qui hésitent à se faire accompagner, je dirais de bien se renseigner mais de ne pas trop tergiverser non plus, surtout si on accroche dès le début : c’est l’humain qui compte avant tout.

Suivre Clémentine sur Médium >> medium.com/@clemdesolives

Rejoindre Clémentine sur Facebook >> www.facebook.com/lecercledesolives

temoignage Mary Laurence

Marie-Laurence

[France]

Avant

Psychologue d’orientation

Après

Codesigneuse de vie professionnelles épanouissantes

quote-mark-cfg

Ces huit mois m’ont vraiment aidé à démarrer mon activité. Quand je t’ai contacté, je savais ce que je voulais faire, je savais à peu près que je voulais faire quelque chose en ligne, mais je ne savais pas vraiment par quoi commencer, et surtout j’avais peur. Je ressentais le besoin qu’on me tienne la main.

J’avais commencé à exercer en indépendante, mais je ne trouvais pas mes clients par moi même. J’aspirai beaucoup à quitter Paris, et à trouver un moyen de continuer à exercer mon métier. Le fait que toi même, tu ai lancé ton activité depuis l’étranger, m’a conforté dans l’idée que tu étais la bonne personne pour me montrer le chemin.

Je voulais ne pas me sentir seule face à mon projet, mais aussi avoir une méthode, afin d’atteindre l’équilibre financier en 8 mois, tout en reprenant les bases.

Concrètement, j’ai enfin réussi à lancer mon activité : j’ai un site internet, tous les outils de communication qui entourent le site (une newsletter, une page facebook). Et surtout, j’ai décroché mes premiers clients : aujourd’hui j’ai 4 clients grâce à toutes les actions qu’on a mené ensemble.

Je goûte aujourd’hui à la vie de nomade numérique, et ça c’est un vrai résultat que j’ai obtenu !

Un des plus grand changement que j’ai vécu, c’est de pouvoir enfin communiquer sur mes partis pris dans mon activité. C’est quelque chose dont j’avais envie depuis très longtemps, et je suis enfin sortie du placard. J’assume plus l’angle de travail que je veux proposer dans mes accompagnements.

Ce que j’ai plus aimé dans le programme, c’est ta présence en tant que mentor. Je me suis donné la liberté de tenter des choses, en sachant que tu allais pouvoir m’apporter ta vision des choses. J’ai trouvé tes conseils toujours très riches, très pertinents. J’ai appris énormément de choses !

J’ai particulièrement aimé “l’expérience client” dont je m’inspire aujourd’hui dans mon activité. J’ai beaucoup aimé tes petites attentions, tes emails qui venaient me redonner de la motivation quand j’étais dans le creu de la vague, ou encore le livre et la carte que tu m’a envoyé à noël, et qui ont fait de notre collaboration certe virtuelle, une vraie expérience humaine.

A ceux qui hésitent à se faire accompagner par toi, je dirais de foncer, sans aucuns doutes ! Je suis convaincue qu’un accompagnement est nécessaire pour aller là où on veut aller, plus vite, plus loin. En plus pour tout ce que est lié au fait de créer son activité en ligne, on a besoin d’être formé. Tu es pour moi une personne qui maîtrise ce sujet, et c’est allé bien au delà de mes attentes sur cette dimension là !

Voir le site de Marie-Laurence >> Marie-Laurence Davy

Suivre Marie-Laurence sur Facebook >> www.facebook.com/marieldavy/

portrait-geraldine

Géraldine

[ France ]

Avant

Commerciale & Ingénieur d’Affaires dans le secteur des télécoms

Après

Impresario du Bonheur Au Travail, Fondatrice de Gemmosphère

quote-mark-cfg

Au moment où je t’ai découverte, j’avais fait un bilan de compétence, et je me posais des questions sur l’économie Sociale et Solidaire, convaincue qu’il fallait que je trouve du sens à ce que j’allais faire. Quand j’ai commencé l’accompagnement, j’avais une bonne vision de ce que je voulais proposer aux entreprises (plus de bonheur pour leurs collaborateurs), mais je n’avais ni offre, ni structure juridique. J’avais besoin d’être soutenue, de recevoir de l’aide, et de partager des bonnes pratiques. Je savais qu’il fallait que je me fasse ce cadeau (à moi-même, et à mon entreprise !).

Ce que j’ai beaucoup aimé lors de l’accompagnement, c’est ta méthode et ta façon de faire préparer les séances. C’est très progressif et avec les bonnes étapes, et surtout beaucoup de bienveillance. Ça m’a aidé à me structurer dans mes objectifs. Sans tout révéler de tes techniques, c’est extraordinaire de regarder dans le rétroviseur, et de se rendre compte de toutes les étapes qu’on a franchi.

Aujourd’hui, je suis à la tête de mon entreprise, avec une existence juridique, un expert-comptable, des fournisseurs, des clients, et ça c’est un grand, grand changement. C’est un cadeau magnifique que de se faire accompagner dans cette démarche. Quand on est entrepreneur, on est souvent seul. C’est chouette d’avoir quelqu’un en face qui vous encourage, qui vous donne des idées, qui vous partage ses bonnes pratiques à elle – à s’approprier bien entendu, comme dans tout apprentissage.

J’ai adoré co-construire tout ça ensemble. Ces 6 mois d’accompagnement ont été un catalyseur : ça a été un moyen d’accélérer les choses et de gagner du temps. Le temps est très important quand on est dans une phase de démarrage. Mieux vaut l’investir pour rencontrer de nouveaux clients, plutôt que se dépatouiller tant bien que mal tout seul.

Visiter le site de Gemmosphère >>www.gemmosphere.fr
Rejoignez la communauté sur facebook >> facebook.com/gemmosphere

Valerie Temoigne

Valérie

[France]

Avant

Retour en France suite à une expatriation

Après

Création d’une plateforme pour soutenir les entreprises à faire accompagner les femmes d’expatriés

quote-mark-cfg

J’ai toujours travaillé dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, sur tout ce qui concerne les impacts positifs, c’est quelque chose qui me tient à cœur. J’ai toujours eu envie de créer ma propre activité. Je venais d’arriver en France et riche de mon passé et de mes expériences, j’ai senti que c’était le moment de me lancer.

Je souhaitais trouver mon idée d’activité. J’avais plein d’idées, mais j’avais besoin d’être accompagnée pour définir un projet final. J’ai tendance à me mettre des barrières, et j’avais besoin de quelqu’un qui me dise « C’est bien », ou « Fais peut-être plutôt ça », quelqu’un qui me boost à certaines périodes de cette aventure.

Au fil de mes recherches, je suis tombée sur ton site : j’ai aimé ce qu’il s’en dégageait. J’ai suivi les modules de ton cours sur le business model durable, et j’ai eu envie d’aller plus loin, de me donner les moyens en investissant sur mon projet professionnel.

Les résultats ont été présents à différents niveaux : le premier mois sur la découverte de soi fut intéressant. J’ai posé les choses, et par la suite, les idées sont venues plus facilement !

A l’issue de ces 4 mois d’accompagnement, j’ai trouvé un projet d’activité qui me tient à cœur, et qui a sa pertinence aussi.

Avant d’être accompagnée par toi, j’avais peur de ne pas avoir d’idées. Parfois on cherche et ça ne vient pas. C’est le plus gros changement que j’ai ressenti et c’est ce que j’ai trouvé intéressant avec ton programme : au fil du temps une évidence arrive. C’est un processus, un cheminement, qui fait qu’on arrive au résultat escompté.

J’ai envie de vous dire : Allez-y ! Pour avoir travaillé dans l’aide à la création d’entreprise, je trouve que ton accompagnement a une suite logique, pertinente, et qui amène au résultat espéré. Les échanges en ligne sont toujours très très intéressants, on les attend avec impatience pour se rebooster, pour avancer. Car quand on est seule, cette démarche de création de projet est quand même compliquée. On se met des freins, on se bloque, et là une tierce personne nous donne des pistes et des idées.

C’est une belle expérience, intéressante, et je suis arrivée aux objectifs que je m’étais fixés initialement.

Joanna

Joanna

[ France/Turquie]

Avant

Marketing & relations publiques pour de grandes marques de cosmétiques & maisons de luxe

Après

Fondatrice d’Imparfaites, plateforme de formation en ligne pour les femmes qui veulent adopter à la cosmétique responsables

quote-mark-cfg

A la fin de mes études, j’étais en pleine remise en question. Malgré mon envie de travailler dans les cosmétiques, l’univers des grandes entreprises ne me correspondaient pas – car trop basé sur la recherche de profit et sur la compétition. J’avais dans un coin de ma tête l’envie de monter un jour ma propre boite, mais je pensais que j’étais trop jeune… à tort, puisque je me suis finalement lancée !

Quand j’ai rejoint ton accompagnement, je voulais vraiment trouver ma voie. Faire quelque chose que j’aime, qui me corresponde, qui corresponde à mes valeurs, et avec des personnes qui partagent ces mêmes valeurs. Et surtout, quelque chose qui est très important pour moi, c’est la liberté. La liberté d’aller à mon propre rythme. La liberté d’habiter n’importe où dans le monde.

J’ai voulu allier ma passion pour les cosmétiques et mon envie d’aider les gens à travers quelque chose de profond et d’utile. Et surtout, partager mon expérience de « passage au bio » avec d’autres femmes.

Les résultats ont été super : en 6 mois, j’ai pu faire ce que je pensais pouvoir être possible dans 5 ans. J’ai lancé ma marque Imparfaites, je peux enfin partager mes valeurs avec des personnes qui me ressemblent. Grâce à l’accompagnement, j’ai pu affronter mes peurs : ce projet m’a forcé à aller au-devant des gens et affronter le regard des autres.

Travailler avec toi a été un réel plaisir : tu es dynamique, tu as toujours des conseils avisés et motivants. Tu sais aussi rassurer en cas de doute : la formation est très encadrée et méthodique, ce qui est très rassurant quand on se lance. Merci pour ces 6 mois, j’ai vraiment, vraiment, adoré cette formation !

Visiter le site d’Imparfaites et téléchargez votre « antisèche » cadeau pour passer aux cosmétiques responsables >> www.imparfaites.com 
Rejoignez la communauté Imparfaites sur facebook >> facebook.com/imparfaites

Daffa

Daffa

[Mali/Senegal – France/Turquie]

Avant

Responsable projet dans le secteur du développement international (ONGs)

Après

Fondatrice de Kelen, agence de promotion de l’art contemporain Africain à l’international

quote-mark-cfg

daffa-picsJe me suis tournée vers l’entrepreneuriat pour ne pas me retrouver inactive suite au changement de pays qui nous a été imposé par le travail de mon mari. Quand j’ai décidé de travailler avec toi, je n’avais pas de projet spécifique en tête. Je savais que je n’avais rien à perdre et j’ai donc choisi de saisir cette opportunité.

Aujourd’hui et en seulement 6 mois, j’ai lancé mon projet et j’en suis très contente ! Après une carrière de 12 ans dans le développement (ONGs), je voulais continuer à soutenir l’Afrique mais de manière différente, positive. Avec KELEN, je travaille à la promotion de l’art contemporain Africain à l’international.

Au-delà d’avoir lancé mon projet d’entreprise, le fait d’avoir à rencontrer de nombreuses personnes m’a vraiment fait gagner en confiance en moi. Et ça, je trouve que c’est génial ! Aujourd’hui, je sens que j’ai mon propre destin en moi. Je trouve cela très valorisant et très motivant. Merci, vraiment, car le chemin parcouru a été immense.

A tous ceux qui souhaitent se lancer, je dirais qu’il ne faut surtout pas hésiter à se faire accompagner. Surtout au début, car ça rassure et c’est très important pour pouvoir avancer !

Voir le site de Daffa >> Kelen – African Art Promotion

Suivre Kelen sur Medium >> medium.com/@artkelen

Suivre Kelen sur facebook >> facebook.com/art.kelen

Belkis

Belkis

[France/Turquie]

Avant

Responsable RH dans le secteur hôtelier, et expatriée depuis 2 ans

Après

Fondatrice de MyHappinessLab, laboratoire en ligne qui aide les femmes à prendre conscience de leur potentiel grâce au développement personnel

quote-mark-cfg

Avant de travailler avec toi, je savais où je voulais aller mais je ne savais pas comment. Mon expatriation m’avait fait prendre conscience de mes ressources en matière de développement personnel, et j’ai eu envie de les partager. J’avais le souhait d’être un jour à mon compte, et je me sentais prête.

J’avais besoin d’un cadre « souple » dans lequel je me sente assez libre pour faire exploser ma personnalité, tout en ayant le besoin d’être rassurée par le côté méthodique. J’ai une personnalité d’électron libre qui n’aime pas travailler à contre-sens de ma personnalité. Au moment de prendre la décision de travailler avec toi, je me suis dit que c’est un investissement que je faisais en moi-même, un investissement sur le long terme.

Le plus gros retour sur investissement est d’avoir grandi, et pris confiance en moi. C’est une transformation formidable que de passer d’une envie à un projet concret ! Cela aurait été une grosse erreur de ne pas se faire accompagner, et de tomber dans le piège de « lâcher l’affaire », de baisser les bras face aux critiques, de ne pas savoir faire face à son entourage qui ne comprends pas forcement ce choix de se quitter la sécurité du salariat. Savoir bien s’entourer est un élément très important selon moi.

Merci pour cette expérience enrichissante, je me suis sentie cocoonée pendant ces 6 mois entourées de personnes avec un mental aussi positif que le miens donc… merci beaucoup !

Visites le laboratoire de Belkis >> myhappinesslab.com

Suis ses conseils en psychologie positive quotidiennement sur facebook >> facebook.com/myhappinesslab

Elina temoignage

Elina

[ France ]

Programme d’accompagnement

Find Your Purpose (4 mois)

quote-mark-cfg

Je venais de quitter mon poste de chargée de développement dans la culture et le spectacle vivant. Une expérience très enrichissante mais éprouvante. Je ne me retrouvais plus dans cet environnement professionnel et j’avais l’impression de ne pas exploiter tout mon potentiel. J’avais vraiment envie de ré-ouvrir mon champ de possibilités et quitter le monde du salariat.
Ma première idée était de faire de l’accompagnement administratif aux projets culturels. J’avais les compétences et un petit réseau : c’était rassurant. Mais dès les premières démarches, je me suis rendue compte que je n’avais pas du tout envie de mettre de l’énergie là-dedans ! J’ai eu l’impression de repartir de zéro avec une seule certitude : mon envie de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale et mon envie trouver ce qui me faisait vibrer. J’avais le sentiment de n’avoir plus rien à perdre. A partir de là, la magie d’Internet nous a fait nous rencontrer !

Ce qui m’a marqué, c’est que tu ne parlais pas de compétences (les compétences ne sont qu’une composante parmi d’autres). Tu pars vraiment de la personne, de qui elle est, ses envies, ses talents, pour ensuite aller vers l’extérieur. J’ai senti dans ton approche une infinité de possibilités, pas de restriction, et ça correspondait parfaitement à ce que je cherchais alors : ré-ouvrir mon champ de possibilités. Le feeling a fait le reste et je n’ai pas été déçue !

Dès le début, il était très clair pour moi que je souhaitais créer mon activité professionnelle, être entrepreneure. Mais alors le reste était très nébuleux ! Je savais ce que je ne voulais pas, mais je ne savais pas ce que je voulais. Je n’avais pas d’idées précises, ou alors j’en changeais tous les jours.

Mon attente principale était donc de faire le point sur mes envies, mes forces, mes possibilités et ainsi définir un projet entrepreneurial clair et stimulant, taillé sur-mesure. Je souhaitais aussi avoir des outils méthodologiques et une vision plus nette de la mise en œuvre, afin de valider ou non la faisabilité/viabilité de mon futur projet.

D’un point de vue concret : j’ai défini un projet clair et qui me tient à cœur, aligné avec ce que j’ai envie et ce que je suis. Ce projet se transforme en une activité réelle et concrète et m’ouvre de belles possibilités. J’ai maintenant une vision affinée des actions à mener dans les mois à venir et j’installe une rythme de travail (et de vie) qui me convient.
Ces 4 mois d’accompagnement m’ont aussi permis de travailler sur mon état d’esprit, mes peurs et mes doutes. J’ai l’impression d’avoir planté des graines pendant ces semaines avec toi, et j’ai encore beaucoup appris sur moi-même.

Le plus grand changement est tout simplement le chemin parcouru en 4 mois ! Quand je repense à ma situation avant de commencer et ma situation actuelle, je trouve ça incroyable ! L’idée de développer une activité professionnelle qui me ressemble et dans laquelle je puisse exprimer mes valeurs était là depuis bien longtemps, et pourtant, jamais je n’avais abouti à quelque chose de concret, avec clarté et sérénité !
Le moment le plus fort pour moi a été de réaliser ce qui me faisait vraiment vibrer. Contrairement à ce que j’avais imaginé, ce n’était pas quelque chose sorti du chapeau, c’était quelque chose qui était là depuis longtemps, que je cultivais sans m’en rendre forcément compte. L’accompagnement m’a permis d’y porter mon attention, lever le voile et surtout me dire : c’est possible !

Je garde un souvenir ému du lundi ! C’était le jour où je recevais mes workbooks et j’adorais sentir la progression, découvrir la nouvelle « mission ». J’ai beaucoup aimé les outils et la méthode proposée, la balance entre le concret et le travail sur soi, j’y ai pris énormément de plaisir ! Surtout, me faire accompagner m’a permis d’être autonome tout en gardant la motivation et la constance dans mon avancée. Tu m’as permis, dans les moments de doutes, de ne pas rester coincée et de continuer à être dans l’action malgré tout.

Je conseille aux personnes qui se posent la question, de suivre leur envie ! Cet accompagnement a été une étape décisive pour moi. Il y a un avant et un après, quoiqu’il se passe par la suite. J’ai l’impression de n’avoir jamais été aussi proche de mon « idéal de vie ». Se faire accompagner fait gagner beaucoup de temps et d’énergie et permet de se concentrer sur l’essentiel. On est moins parasité. Tu m’as permis d’évoluer sereinement dans un environnement bienveillant et tes conseils ont toujours été très justes.

Un très très grand merci pour cette aventure !

Visiter le site d’Elina >> La Bulle exploratrice

Tu veux les mêmes résultats? Passes à l’action !

lucia

Lucia

[ Nouvelle Zélande / Arabie Saoudite]

Avant

Belle carrière de journaliste, notamment au moyen-orient

Après

Co-foundatrice de Mizan School – la 1ère intitiative d’Impact Journalism enseignant aux femmes Saoudienne comment être publiées dans les médias

quote-mark-cfg

On avait une GRANDE idée, mais on ne savait pas par où commencer, parce que la cause à laquelle on voulait contribuer est très large (i.e. changer la façon dont le monde vois le moyen orient). L’importance de l’enjeu est un élément important, mais il faut bien commencer par quelque part!

J’ai rejoint ton programme de 6 mois comme un investissement en moi-même, pour m’aider à trouver la direction dans laquelle faire avancer le projet afin qu’il se réalise concrètement.

Grâce à notre collaboration, nous avons enfin pu trouver notre « angle d’attaque ». Je crois sincèrement que cela aurait été impossible par nous-même. De plus, ça a vraiment accéléré notre développement ! C’était vraiment un très bon investissement.

Découvrir le site de Lucia >> mizanjschool.com

rita

Rita

[Israel / France]

Avant

Avocate expatriée pour une Organisation Internationale

Après

Fondatrice de Renaissance Career Impact & auteur du livre G.R.O.W. abroad

quote-mark-cfg

J’ai décidé de rejoindre ton accompagnement comme un investissement en moi-même, pour réussir ma transition professionelle entre mon travail actuel et mon rêve d’avoir un impact positif dans la vie des gens – tout en pouvant en vivre afin de continuer à soutenir ma famille.

Avant que nous commencions à travailler ensemble, je me sentais complètement dépassée. J’avais vraiment besoin d’y voir plus clair et de mettre en place une stratégie. J’avais besoin d’une feuille de route !

Maintenant, tant de choses ont changé!

A, j’ai un business.

B, j’ai une communauté.

Et C, Je sais où je vais !

Sans ton approche structurée, je ne serai jamais allée aussi loin en 6 mois de temps. C’était vraiment, vraiment, bénéfique!

Découvre le site de Rita >> http://www.expatrenaissance.com/

Rejoins sa communauté facebook >> facebook.com/groups/CareerMakeoverRevolution

sezer

Sezer

[ Turquie ]

Avant

Entrepreneure tout juste établie, fondatrice de la marque Unique By Nature

Après

Démarrage de la production entièrement financé !

quote-mark-cfg

Quand je t’ai contacté, j’avais tout juste lance une campagne de crowdfunding afin de pouvoir produire ma 1ere collection par et pour des femmes entrepreneures. Malheureusement, après quelques semaines, il n’y avait que quelques contributeurs. Je savais que je devais augmenter le trafic vers ma page Indiegogo [plateforme de crowdfunding]. Mais je ne savais pas quelle direction prendre ! J’avais déja beaucoup travaillé à ce projet et voulais absolument trouver un moyen d’y arriver.

J’avais l’intuition que la campagne pourrait avoir du succès grâce aux réseaux sociaux, mais je ne savais pas comment m’y prendre pour être efficace. J’ai vu que tu avais beaucoup d’engagement sur les réseaux sociaux, et j’ai donc espéré que tu sois la bonne personne pour m’aider. Nous avons travaillé ensemble pendant seulement un mois, et j’ai vraiment été bluffée !

C’était au-delà de mes espérances. Le rapport d’audit que tu as préparé était parfait. Détaillé et rationnel, il était facile à mettre en œuvre, montrant chaque action à engager. J’ai suivi tes conseils et rapidement, j’ai eu de plus en plus de contributeurs pour ma campagne. Grâce à nos échanges fréquents, je me suis sentie vraiment motivée. Un mois plus tard j’avais atteint mon objectif et récolté 7 632 USD. Mission accomplie !

indiegogo-screenshot

Je conseille vivement de travailler en collaboration avec Solène. Il y a tant à gagner, et rien à perdre.

Voir le website de Sezer >> uniquebnature.com

stephanie-manuel-photography-lr-150x150

Stephanie

[ Ile Maurice ]

Avant

Responsable Marketing dans le secteur hotelier

Après

Photographe environnementale

quote-mark-cfg

Mes sessions avec toi Solène, m’ont vraiment aidé à gagner en clarté afin de me lancer dans mon activité de photographe, de façon à ce que cela soit impactant tout en me permettant de vivre de ma passion.

Recevoir tes conseils m’a vraiment aidé à me fixer des objectifs atteignables, et à passer à l’action. J’ai le sentiment que nous nous sommes rencontrées au bon moment, et qu’on a partagé une belle énergie qui m’a vraiment donné de l’entrain.

J’ai redécouvert la confiance en moi, et je sais que ma photographie et les services que je développe ont de la valeur.

Visiter le site de Stephanie >> www.stephaniemanuelphotography.com

Suivre le travail de Stéphanie sur Facebook >> https://www.facebook.com/stephaniemanuelphotography

judit-creators-for-good-150x150

Judit

[ Suisse ]

Avant

Mère au foyer et femme d’expat’

Après

Fondatrice de Colourful Souls, une initiative qui lutte contre le consumérisme en organisant des évènements sur le thème de la créativité quotidienne.

quote-mark-cfg

J’ai choisi de travailler avec toi car tu es toi aussi entrepreneur, avec le même état d’esprit orienté impact sociétal. J’ai été convaincue par ton expérience et ton dynamisme, et t’ai trouvé précise dans tes analyses et directe dans tes conseils.

Grâce à ta méthodologie, nous avons identifié mes principales qualités et le profil de mon activité. Nous avons fait émerger ma vision, et défini ma mission. Le travail effectué ensemble m’a aussi permis de découvrir le potentiel de mon activité auprès de mon public cible.

Le fait de définir des objectifs et les actions correspondantes d’une séance à l’autre m’a vraiment aidé à diriger mon attention, et ainsi concrétiser la réalisation de mes idées! 

creators for good judit client taking action

Passage à l’action: Judit présentant son concept “Everyday creativity, our hidden potential” au Professional Women’s Group à Bâle, Suisse.

Solène est une professionnelle efficace en matière de développement commercial. Elle est passionnée par l’impact social et le fait d’accompagner des porteurs de projets à faire décoller leurs activités. Elle est vraiment douée pour déceler les besoins en développement personnel, donne des conseils avisée et concrets – notamment en matière de gestion du temps – et est une excellente stratège.

Découvrez le site de Judit >> colourfulsoulsbasel.wordpress.com

Isabelle Deniz temoignage

Isabelle

[ France/Turquie ]

Type de service

Accompagnement à la création d’entreprise nomade

quote-mark-cfg

Je voulais créer mon entreprise depuis longtemps mais je n’avais pas encore d’idées précises concernant le secteur d’activités dans lequel je souhaitais m’orienter. Je savais juste que je devais faire une liaison entre la France et la Turquie.

J’ai choisi de rejoindre le programme car j’ai été séduite par le témoignage d’autres personnes qui se sont lancées dans l’aventure avec Solène et qui maintenant ont leur société alors qu’au départ elles étaient comme moi, elles n’avaient pas d’idées sur le genre d’entreprise qu’elles souhaitaient.

J’attendais surtout que l’on m’aide à choisir mon secteur et qu’après l’on me donne les directions à suivre afin de ne pas sauter ou confondre les étapes. Et surtout une aide morale tout au long de la formation car il faut être réaliste ça demande des sacrifices et une remise en question de soi-même.

J’ai le nom de mon entreprise. Toutes les démarches sont terminées. Je suis en plein travail sur la création de mon site internet avec mon webdesigner. J’ai acheté tous les droits nécessaires. Le site sera prêt d’ici un mois. Je suis complètement excitée.

J’aime le fait de me dire que je n’aurai plus aucun patron. Je suis le capitaine de bord dorénavant. C’est moi même qui gère mon planning. C’est peut être bête mais c’est un trèèès grand changement POSITIF autant dans sa vie professionnelle que dans sa vie privée.

Dans l’accompagnement, j’ai aimé la disponibilité et les très bonnes idées de Solène qui m’ont beaucoup aidées alors que mon secteur d’activité n’a vraiment rien avoir avec le sien. Elle a pris vraiment le temps d’analyser et me conseiller.

Alors, ne vous posez pas dix milles questions, franchissez le pas. La formation va beaucoup vous servir ; les étapes lors du lancement d’une société sont très importantes. Si je n’avais pas suivi cette formation j’aurai dépensé mon énergie pour des choses qui n’en valaient pas la peine donc une perte de temps, d’énergie et d’argent qui auront pu me conduire à abandonner mon projet. Surtout je pense que je me serai trompée de directions et pris de mauvaises décisions.

Un grand merci à Solène pour son aide, sa disponibilité et ses conseils. Et je souhaite plein de belles choses et de réussites pour la suite à tous mes camarades avec qui j’ai partagé cette aventure.

Découvrez le site d’Isabelle >> DoArt by Words

Tu veux ces mêmes résultats? Passe à l’action !